Petit débat : cinéma, home cinéma, hier, aujourd'hui, demain

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15369
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Petit débat : cinéma, home cinéma, hier, aujourd'hui, demain

Messagepar DPG » 27 mars 2019, 18:05

J'avais envie de lancer une discussion autour de ce qui nous réunit ici, le cinéma.

On en consomme (le terme est affreux, mais résume bien le mode de visionnage de beaucoup de gens de nos jours) énormément, sous plein de formes, sans doute plus qu'il n'y en a jamais eu par le passé.

Nous avons donc grosso modo niveau moyens technologiques :
Cinéma
Télévision classique
Écrans divers (tablette, ordi)
Téléphone (qui est un écran, mais que je sépare, pour plein de raisons)

Sur tous ces supports, on a bp de choses. Du matériel (DVD, BR, UHD), du visionnage en salle, de la télé classique, que ça soit chaine gratuite, bouquets spécialisés, puis les replays, enregistrements, VOD, SVOD, et, le streaming + téléchargement illégal.

Tout cela offre un choix énorme. Grosso modo, on n'a jamais eu accès à autant d’œuvres qu'aujourd'hui. Tout devrait donc être magique dans le meilleur des mondes ? La réalité est un peu différente.

Je m'explique. L'envie de lancer ce débat me vient de deux constats que je fais actuellement. Vous me direz si je suis seul dans ma bulle, fou, parano, ou si vous voyez les choses de la même façon.

Le premier touche le cinéma en salles. Je trouve le cinéma contemporain globalement nul. Ça ne veut pas dire que rien ne vaille le coup bien sur. Je vais encore au ciné grosso modo une fois par semaine (mais combien de fois j'irais sans carte illimitée ? En payant ma place à chaque fois ? Bonne question...) et je vois encore régulièrement des films qui me plaisent, que je trouve bons, réussis, dans plein de genres différents. De plus en plus rarement de claques ou de chefs d’œuvre instantanés par contre. (là aussi, est-ce vraiment la faute du cinéma ou moi qui ait vieilli, changé, qui ait une certaine culture établie, etc...). Mais sur une moyenne, de ce qui est diffusé en salles en France, je trouve quand même que la médiocrité est omniprésente. A tous les niveaux. Et surtout dans ce que je qualifierai de cinéma populaire, celui qui est censé fédérer une génération, représenter une époque, voire un pays... En France, c'est bien simple, c'est grosse comédie qui tache et puis c'est tout. Et même dans ce registre, elles sont de plus en plus nulles... Et aux USA, vous connaissez la chanson, c'est remakes, reboots, comics, suites. Voilà. C'est TOUT. Je pensais un temps que ça ne serait qu'une vague, une période, mais ça commence quand même à sacrément s'éterniser, et vu les scores, je ne sais pas quand ça va s’arrêter, et si ça va s’arrêter un jour... Et vu comment sont gérées les majors (avec les gros qui rachètent tout le monde, voir encore récemment Disney / Fox, après Lucas, Marvel, etc...), je vois pas vraiment pourquoi demain un vent de fraicheur et de prise de risques viendrait soudain souffler à Hollywood ? :| ce qui ne veut pas dire que ponctuellement un réal bankable ne pourra pas péter un plomb et sortir un truc de fou, mais globalement, sur le long terme, si on parle en tendances globales, je ne vois pas de quoi être optimiste...

Le deuxième constat vient du mode de consommation que je constate autour de moi. Le cinéma est totalement désacralisé. Je ne dis pas qu'avant on allait au cinéma comme à l'Eglise, mais aujourd'hui, c'est vraiment un bouche trou comme un autre. Les gens regardent des trucs ds le métro pour passer le temps comme on joue à Candy Crush. A la maison, on mate ce que Netflix offre, peu importe, tout se ressemble, on oublie tout, mais on a vu le même film que tout le monde. Récemment sortait "Birdbox" sur Netflix. Cette semaine là, tout le monde en a parlé ! Il y a eu des vues sur 45 millions de comptes la première semaine ! 80 millions en un mois ! Là ces jours ci, j'ai un peu le même sentiment avec "Triple Frontiere". Ou "Stranger things" en série. Ou "La casa de papel". Et j'ai l'impression que la plupart de ces oeuvres sont totalement ephémères. Si autant de monde les a vu, ce n'est pas pour leur qualité, c'est juste parce que c'était LE titre Netflix du moment. Je vois de plus en plus de monde autour de moi qui regardent des trucs n'importe comment, sur téléphone, tablette, ordi, et j'avoue que je ne comprends absolument pas... Enfin si, je comprends, mais ça me déprime totalement. Je sais que pour bp, le ciné est un divertissement comme un autre, qu'on mate un film comme on peut mater un match de foot, un spectacle de stand up, ça passe le temps gentiment, et pas plus. Ca, ça a toujours existé, pas de soucis. Mais le problème, c'est l'impression qu'aujourd'hui, le cinéma, ça n'est plus QUE ça.... :(

Sur un autre registre, j'ai aussi très peur du dématérialisé. (aussi bien en ciné qu'en musique...) Pas pour la consommation directe de quelqu'un ayant déjà une certaine culture comme les gens d'ici. Pour ça, c'est cool, c'est pratique, on mate plein de choses, on sait quoi chercher, quoi voir, etc... Mais pour la transmission, la sauvegarde... Je suis lucide, je sais que le dvd, le cd, etc... tout ça va quasiment disparaitre avec le temps. Il restera peut être quelques reliques pour des fans, mais pas plus que le laserdisc ou le vinyle dans les années 90... Mais du coup, le temps va trier, éliminer. Je sais bien que même dans 50 ans, on pourra revoir du Chaplin, du Hitchcock, du Kubrick. Mais qu'en sera-t-il de tous les petits films, ou même les films "du milieu"...

Voilà, je sais que tout ça sonne un peu vieux con, et j'assume complètement ce côté. Je le suis sur plein de choses. Mais qd je vois tout ça, et le futur qui s'annonce, je n'arrive pas à ne pas être nostalgique, pessimiste, et tous les deux jours, je vois une annonce qui va dans ce sens, que ça soit un Scorsese qui ne sera que sur Netflix, les chiffres box office récents, les projets à venir, les grilles télé, prendre le métro, bref... :|
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15369
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: Petit débat : cinéma, home cinéma, hier, aujourd'hui, demain

Messagepar DPG » 28 mars 2019, 15:08

Image
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
ParaNorman
Administrateur
Administrateur
Messages : 4411
Inscription : 29 avr. 2005, 19:31

Re: Petit débat : cinéma, home cinéma, hier, aujourd'hui, demain

Messagepar ParaNorman » 28 mars 2019, 15:36

:oops: :D j'ai lu attentivement ton texte, et j'aurai beaucoup de trucs à ajouter concernant ma propre "consommation" de films mais là j'ai pas le temps !! j'essaie de répondre a tete reposée plus tard ...

Avatar de l’utilisateur
Bast
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4377
Inscription : 20 juin 2005, 17:08

Re: Petit débat : cinéma, home cinéma, hier, aujourd'hui, demain

Messagepar Bast » 28 mars 2019, 17:35

huhu :mrgreen:

pareil, j'ai tout lu ce matin dans les bouchons mais pas eu le temps because au boulot et vraiment pas de temps :p
Je partage ton ressenti et tes craintes même si je pense que c'est déjà comme ça depuis longtemps et qu'il y a une masse largement majoritaire qui n'en a rien a carrer au fond du Cinéma, qui bouffe du divx VQ 700 mo, qui comprend pas l'interet d'une VO, qui ne connait pas le nom du réalisateur du film qu'il va voir ...
Pour voir positif, je me dit que grâce a tous ces moyens de diffusion, il y a probablement des films dont ils n'auraient jamais entendu parler avant et que pour nous, c'est le pied.
Image

Avatar de l’utilisateur
Lord Ruthven
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6933
Inscription : 18 août 2005, 20:19

Re: Petit débat : cinéma, home cinéma, hier, aujourd'hui, demain

Messagepar Lord Ruthven » 28 mars 2019, 21:51

C'est peut être aussi que le cinema, l'établissement qui projette des films, a changé en tant que tel. Le spectateur n'a juste plus envie de payer 10€ pour 15 min de pub, une projection de mauvaise qualité, une salle bondee, des voisins de siège irrespectueux...
Image

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15369
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: Petit débat : cinéma, home cinéma, hier, aujourd'hui, demain

Messagepar DPG » 29 mars 2019, 12:46

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ton argument car :

Sur le prix : Il est certes élevé en plein tarif, mais seulement 20% des places environ (source : SWS) sont du plein tarif. Entre les réduc enfants, étudiants, seniors, comités d'entreprise, carte de 5 places, matinée, etc... le cinéma est encore accessible pour moins cher que cela à tout le monde. Franchement, de nos jours, un paquet de clopes ou un Mc Do coute le même prix qu'une place... Je ne pense pas que le prix soit le principal frein.

Les 15mn de pub : Elles ont toujours existé, non ? Je veux dire, peut être pas ds les années 50, j'en sais rien, mais nous, ici, on a toujours connu ça , non ?

Le reste "une projection de mauvaise qualité, une salle bondee, des voisins de siège irrespectueux..." : Je ne vais pas remettre en cause les expériences salles de chacun, mais pour ma part, en y allant environ 50 fois par an, je n'ai quasiment JAMAIS de soucis. Salle bondée, oui, j'évite le mercredi de la sortie ou le samedi soir ds un endroit populaire, mais globalement, ça ne m'arrive jamais non plus. Les voisins de siège, pareil, je n'ai quasiment jamais aucun soucis. Et même sur ça, je ne pense pas que ds le passé, le cinéma ressemblait pas spécialement à une Eglise non plus.
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
Lord Ruthven
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6933
Inscription : 18 août 2005, 20:19

Re: Petit débat : cinéma, home cinéma, hier, aujourd'hui, demain

Messagepar Lord Ruthven » 29 mars 2019, 13:58

ça a toujours existé...justement. Et à l'heure où pour le même prix (ou moins) le spectateur moyen peut voir son film tranquillement dans son canapé, cela fait une différence.
Il faut aussi s'interroger sur savoir si des films actuellement justifient, littéralement, le déplacement ? Les téléviseurs actuels peuvent accueillir sans honte les réalisateurs les plus "visuels" (par exemple Michael Bay, quoiqu'on pense de ses films par ailleurs, a longtemps fait partie de ces cinéastes "à voir en salles").
Image

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15369
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: Petit débat : cinéma, home cinéma, hier, aujourd'hui, demain

Messagepar DPG » 29 mars 2019, 16:00

Ca ne touche pas le ciné, mais la musique, mais voici un article sur lequel je viens de tomber, interessant, sur des tas d'albums "disparus"

http://www.abcdrduson.com/articles/streaming-rap-francais/?fbclid=IwAR2OzuI_EWcqToL06E8WRo1nI7miPhY6ZfFSK6bWe65fchkaSnMg5botlGo
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité