Le sang des innocents - Dario Argento - 2001

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15362
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Le sang des innocents - Dario Argento - 2001

Messagepar DPG » 07 janv. 2019, 15:36

Giacomo Gallo perd sa mère, après que celle-ci soit la proie d'un tueur en série. le commissaire Ulysse Moretti se charge de l'enquête. Vingt ans plus tard, des meurtres identiques sur des jeunes femmes se produisent, et la police piétine. Ulysse Moretti reprend alors du service, avec l'aide de Giacomo

Je l'avais vu une fois en salles à sa sortie, puis une fois en DVD il y a un moment déjà. Retenté ce weekend, mi curieux, mi craintif. Dans mes souvenirs, c'était le dernier Argento potable, mais qu'en est-il une fois passé ce constat ?

Une œuvre assez bancale, avec quelques beaux restes, quelques (trop rares) fulgurances (l'intro dans le train), mais aussi des vrais ratés, des acteurs pas top, un rythme à la ramasse (quasiment 2h pour ça !) et une photo absolument immonde, digne des pires téléfilms allemands d'après midi. Au milieu de tout ça, les Goblin font ce qu'ils peuvent, avec du bon et du tout pourri, Argento est un peu en auto citation à tous les niveaux, mais ne retrouve jamais vraiment la grâce de ses œuvres passées... Ça se regarde gentiment, sans trop d'ennui (même si bon, les monologues de 10mn de Von Sydow à son oiseau, on s'en passerait...), c'est pas plus con qu'un bon nombre de giallos, mais il y a quand même trop de lacunes pour qu'on puisse parler de réussite, même mineure...

Image
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6685
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Le sang des innocents - Dario Argento - 2001

Messagepar Jeremie » 07 janv. 2019, 16:34

Je me souviens que l'utilisation de fausses têtes animatroniques pour les scènes de meurtres avait un côté assez perturbant, mi raté mi chelou. Le bidule restait regardable, même si le plan séquence sur le tapis résume assez bien l'écart d'audace (comme chez DePalma) entre l'Argento d'avant et celui d'aujourdhui :D Je le reverrais bien tiens...

Avatar de l’utilisateur
Lord Ruthven
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6972
Inscription : 18 août 2005, 20:19

Re: Le sang des innocents - Dario Argento - 2001

Messagepar Lord Ruthven » 07 janv. 2019, 16:53

Quelques belles images, une traque dans le train plutôt pas mal, tout cela au service d'un ennui poli.
Par contre je l'ai vu 2x et le twist m'a scotché 2 fois. Preuve, s'il en fallait une, qu'un Argento en petite forme en a toujours un minimum sous la pédale.
Image


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités