Stephen King's It - Andres Muschietti - 2017

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6750
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Stephen King's It - Andres Muschietti - 2017

Messagepar Jeremie » 17 sept. 2017, 11:43

Un director's cut avec 15 minutes de plus est déjà évoqué (mais ne concernant pas forcément des scènes horrifiques). En tout cas, vu la comparaison entre le script de Fukunaga et sa révision, je sais pas si on a vraiment perdu au change http://www.vulture.com/2017/09/cary-fuk ... anges.html

Avatar de l’utilisateur
Nice Panda
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 2931
Inscription : 31 janv. 2006, 13:41
Localisation : Somewhere over the rainbow

Re: Stephen King's It - Andres Muschietti - 2017

Messagepar Nice Panda » 21 sept. 2017, 19:00

Je serais curieux de voir la version censément bien rythmée et qui met mal à l'aise. :shock:
Parce que ce à quoi j'ai eu droit, c'est un machin mou, mal foutu, bien trop long pour ce que ça raconte et dont on sent en même temps qu'il manque des bouts (comme si plein de scènes avaient sauté mais que, manque de pot, celles qui restent se traînent laborieusement).
Ce qui ne fait que confirmer, par défaut, à quel point uniquement se concentrer sur les mômes, en éjectant la partie "adultes", était une belle idée de merde. :x
Sans compter que l'interprétation est, globalement, bien faiblarde. Que c'est bourré de clichés. Et que l'ensemble se montre si appliqué et aseptisé qu'il en devient fort inoffensif. :?

En fait, comme indiqué dans les avis précédents, j'ai plus eu l'impression de voir un Elm Street-like (avec Pennywise en lieu et place de Freddy) qu'une adaptation de King.
Et puisque tout le monde les compare, je trouve que Stranger Things (qui m'en avait pourtant touché une sans faire bouger l'autre) parvenait à mieux restituer l'ambiance si particulière qu'on trouve dans les ouvrages de l'écrivain - celui-ci, tout particulièrement.
Et il fracasse le box-office partout où il sort ? Eh ben, misère... :consternation:
Image

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15501
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: Stephen King's It - Andres Muschietti - 2017

Messagepar DPG » 02 oct. 2017, 09:43

Mouais, on a vraiment l'exemple parfait du :epoustouflant:


C'est un peu trop long, un peu déjà vu à tous les étages. Prises séparément, il y a des scènes ou des idées qui fonctionnent, mais on a vraiment du mal à parler de "réussite" pour le film dans son ensemble. Je trouve que le groupe de gamins ne dégagent aucune alchimie. Leurs "peurs" sont vraiment traitées de la façon la plus basique qui soit. Les scènes avec le clown sortent l'artillerie lourde, musique à fond les ballons, effets visuels qui en font des tonnes, mais bon, ça tourne vite en rond, ça manque de profondeur... Et bon, que ça soit un avis objectif ou nostalgique, le nouveau clown est loin de faire oublier Tim Curry... Pour le déroulement, j'ai jamais lu le livre, et vu plein de fois le téléfilm, on retrouve exactement le même schéma, les mêmes scènes, on suit donc tout ça sans aucune surprise. C'est appliqué, propre, plutôt bien emballé, mais bon, ça manque d'âme, de folie, on ne s'attache pas vraiment à tous ces gamins... Voilà, ni vraiment raté, ni franchement réussi, un produit de son temps, avec les défauts de son époque, remake vaguement inutile, trop long, plus pensé en termes marketing que cinéma ...
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
Bast
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4471
Inscription : 20 juin 2005, 17:08

Re: Stephen King's It - Andres Muschietti - 2017

Messagepar Bast » 04 oct. 2017, 10:19

j'ai vu le telefilm recemment (en vf), j'ai trouvé ça vraiment mauvais, en tout cas trés surfait et pas motivé du tout par cette nle adaptation
Image

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6598
Inscription : 28 avr. 2005, 22:22

Re: Stephen King's It - Andres Muschietti - 2017

Messagepar Kerozene » 04 oct. 2017, 14:44

Je n'ai jamais aimé le téléfilm, contrairement à mes petits camarades de classe de l'époque qui avaient tous mouillés leurs draps. Il faut dire aussi qu'à l'époque de sa diffusion, "j'en avais vu d'autres", clamais-je alors fièrement en bombant le torse :D
Je ne l'ai jamais revu.

Ce n'était pas une raison pour snober la sensation fantastique du moment.
Et je rejoins DPG dans les grandes lignes: Muschietti n'est pas un manche, c'est vraiment très bien filmé, mais ça manque d'âme.... Comme "Mama" d'ailleurs: de belles images autour, avec pas mal de vide dedans. Et puis c'est quand même vachement long... Me suis fait un peu chier pour être honnête. Reste de nobles aspects: un film Rated R, des marmots qui jurent comme des chartiers, un gosse mutilé en ouverture, une violence frontale... la tentative est noble, c'est déjà énorme.
Image

Avatar de l’utilisateur
Léo
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 2730
Inscription : 11 mai 2005, 18:24

Re: Stephen King's It - Andres Muschietti - 2017

Messagepar Léo » 22 févr. 2018, 13:07

Bon bah tout a été dit : c'est sympa, bien filmé, bien rythmé, efficace mais un peu fade. Les gamins sont attachants mais vraiment trop clichés. En fait ça ressemble à un long épisode de Stranger Things un peu plus hardcore.

Pas désagréable malgré tout, et largement au dessus du tvfilm.
Image

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6750
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Stephen King's It - Andres Muschietti - 2017

Messagepar Jeremie » 09 mai 2019, 21:51



Un bon choix de casting et toujours le sens du détail creepy. Hâte [inlove]

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 7115
Inscription : 10 mai 2005, 21:01
Localisation : avec mon ptit Harry !

Re: Stephen King's It - Andres Muschietti - 2017

Messagepar Prodigy » 10 mai 2019, 12:35

Sens du détail creepy pour nous faire 600 jumps scares à la minute et nous péter les tympans comme dans le premier, mouais :D

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15501
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: Stephen King's It - Andres Muschietti - 2017

Messagepar DPG » 12 sept. 2019, 15:20

Jeremie a pas vraiment adoré la suite visiblement...

http://www.chaosreign.fr/critique-ca-ch ... uschietti/
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
NickLezob
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6047
Inscription : 29 avr. 2005, 21:17

Re: Stephen King's It - Andres Muschietti - 2017

Messagepar NickLezob » 12 sept. 2019, 15:47

Je suis d'accord avec tout ce que dit Jeremie mais j'ai bien aimé :mrgreen: j'ai même pas eu envie de pisser en 2h50 ce qui est un exploit pour moi au cinéma.

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6750
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Stephen King's It - Andres Muschietti - 2017

Messagepar Jeremie » 12 sept. 2019, 16:11

Ce que je ne relève pas, c'est que j'ai pas trouvé le film chiant...bizarrement :D

Du coup, ça fait réévaluer Scary Stories qui était PG-13 mais plus creepy et plus intelligent. Un comble...

Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4887
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

Re: Stephen King's It - Andres Muschietti - 2017

Messagepar kevo42 » 16 sept. 2019, 16:25

Bon, Jérémie et Nicklezob ont bien résumé la chose: on ne s'ennuie pas, mais ce n'est pas très nourrissant. Le film évacue tout aspect psychologique intéressant des personnages devenus adultes : Beverly met un coup de latte à son mari violent et se casse. On entendra plus parler de lui par la suite. Billy a une femme qu'il plante en plein tournage, mais là encore on en entendra plus parler par la suite.
Autre bizarrerie, tout le film est basé sur le fait que les personnages doivent se souvenir de leur passé. On se dit alors que tout aurait pu être dit en un film, celui-ci redonnant la plupart des clés du premier pour ne pas paumer ceux qui ne l'ont pas vu.


Par rapport à un film d'Ari Aster, il y a un truc totalement déconnecté entre la psychologie des personnages et ce qui leur arrive, alors que ça devrait pas.

Le film est surtout un enchaînement de scènes d'horreur qui ne font pas peur, basées sur un principe de maison fantôme de fête foraine, avec des corps grands et grotesques, comme la vieille géante et le spitz nain monstrueux. Muschietti bazarde assez vite les éléments ancrés dans le réel (le meurtre initial, basé sur un fait divers survenu dans la ville dont Stephen King s'est inspiré est intéressant mais ne déboule sur aucune mise en cause de la ville de Derry, le psychopathe qui s'échappe est traité sur un registre presque comique alors qu'il était assez flippant dans le TV film) et on se demande bien pourquoi Pennywise est aussi direct dans les meurtres qu'il réussit mais fait des mises en scène à la con pour les héros du film.


Visuellement, on passe au cours de mêmes scènes de choses plutôt jolies à des images de synthèses qui font trop cartoon pour faire peur. Dans l'ensemble, il y a un côté jeu vidéo qui rappelle le film de Silent hill, avec des objets à chercher pour pouvoir ouvrir des zones et affronter un gros boss de fin de niveau dans une arène. Les meilleures scènes sont bizarrement celles qui rappellent un escape game (comment sortir de la pièce dans une situation extrême) ou un film d'aventure (les grottes, l'exploration).

Ce n'est pas qu'on passe un mauvais moment, mais je ne sais pas ce qu'il en restera dans 15 ans.
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités