Grâce à Dieu - François Ozon - 2018

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6715
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Grâce à Dieu - François Ozon - 2018

Messagepar Jeremie » 07 mars 2019, 23:51

Image

Durant son enfance, Alexandre a été abusé plusieurs fois par un prêtre. Bien des années plus tard, alors qu'il mène une vie paisible avec sa famille, il retrouve la trace de cet homme d'église, toujours en contact avec des enfants. Après un face à face et une remontée auprès du Cardinal Barbarin, Alexandre attend une destitution...en vain...

Passé d'un machin aussi débile que L'amant double à ça, fallait oser :D
J'y allais un peu à reculons, de peur d'y voir le Spotlight français, ce film enquête ultra NÉCESSAIRE chiant comme la pluie, avec sa gueule de bac à glaçons oublié dans le frigo, et sur lequel tout le monde s'est branlé avant d'être oublié aussi sec :) et bien heureusement, le Ozon l'explose largement, même si le sujet n'est pas exactement le même...
Passé un premier plan à la fois très beau (dans l'idée) et très laid (dans l’exécution), Ozon déploie son film sur 3 personnages à tour de rôle : le père de famille catho et rangé, le bon Papa impulsif, et le marginal écorché. Tous superbement interprétés, même si la palme va à Swann Arlaud, vraiment hallucinant avec son petit côté Dewaere. C'est passionnant, jamais froid, bien que relativement didactique. Zéro pathos, une belle habilité à montrer comment on gère un traumatisme chacun à sa manière, comment la parole se libère...mais aussi la brutalité et l'incompréhension que cela peut provoquer (les réactions de certains proches dans le film sont effarantes :shock: et je suppose, à peine inventées pour le coup). Le film fera un malheur aux prochains Césars, à n'en pas douter...

Avatar de l’utilisateur
Cyril
Administrateur
Administrateur
Messages : 24831
Inscription : 26 avr. 2005, 13:15
Localisation : Sur Mafiameme
Contact :

Re: Grâce à Dieu - François Ozon - 2018

Messagepar Cyril » 08 mars 2019, 09:51

Bien aimé aussi, surtout la partie du milieu (la monté en puissance de "l’enquête") par contre le film s'effondre totalement avec l'arrivé de Swann Arlaud, à ce moment j'ai trouvé le film looooooong.
C'est con car j'étais super galvanisé sur le milieu.
A noter que les gens ont spontanément applaudis à la fin (séance lambda un WE)
"Comme disait mon ami Richard Nixon, mieux vaut une petite tâche sur la conscience qu'une grosse sur l'honneur. Allez en vous remerciant bonsoir."


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités