La casa della paura - Ramon Oliveros (1972)

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 2724
Inscription : 02 mai 2005, 12:58
Localisation : DeCoteau City
Contact :

La casa della paura - Ramon Oliveros (1972)

Messagepar Superwonderscope » 26 juil. 2005, 09:12

"]Image
La jaquette US reprend un des plans présents dans le film, ce n'est pas un fake!

Curieux mélange de Giallo, d'horreur gothique ... réalisé par William L. Rose (qui selon certaines sources est Ramiro Oliveros, qui a commis sous un autre pseudo Terror! Il castello delle donne maledette....mais comme il y a aussi cette crapule de Dick Randall dans le coup...allez savoir!) en 1972 mais seulement sorti en Italie en décembre 1975. Connu aussi sous le titre US de The Girl in the Room 2A.


Image

Avec l'ex Miss Italie Daniela Giordano (déjà présente dans Il Tuo vizio è una stanza chiusa e solo io ne ho la chiave, Le Vice porte des bas Noirs, Malocchio Quante Volte... quella Notte, Roma Violenta... que des bonnes références -ou presque-) mais aussi un casting hétéroclite : Raf Vallone bouffi, Brad Harris encore tout musculeux, la jolie Karin Schubert et la magnifique Rosalba Neri.

Daniela sort de prison et une de ses amies(Rosalba la sublime) lui trouve une chambre dans une maison tenue par la sévère Mrs Grant. Obnubilée par des reves étranges, elle fait la rencontre d'un jeune homme à la recherche de sa soeur disparue qui occupait la meme chambre qu'elle : la 2 A! En fait, la maison sert de rabattage à de jeunes délinquantes qui sont emmenées dans un chateau pour y etre suppliciées par un bourreau de rouge vetu, à la tete d'une société secréte souhaitant débarasser le monde des femmes impures!

Malgré des indications en anglais, le film a été tourné en Italie, probablement à Rome & environs. Tourné visiblement en anglais (la plupart des protagonistes prononcent les dialogues en anglais et certains ont été doublés à posteriori).
Il oscille entre une structure de giallo (on ne voit jamais la tete du tueur en rouge ...mais faut pas s'appeler Sherlock Holmes pour deviner son identité au bout de 30 minutes!) de l'horreur gothique légèrement érotisante. Des femmes dénudées se font fouetter et torturer par ...une copie quasi conforme du Bourreau Ecarlate! la première scène montre une pauvre suppliciée nue et ligotée par les mains se faire titiller par une pointe de métal sortant et rentrant d'un mur avant de s'empaler dessus . Obscène? Meuuuuuh non! :D

Un peu de gore, entre tete coupée et un bon coup d'épée dans la tete de Karin Schubert, une scène érotique entre les deux héros (et on voit clairement le body double de Daniela Giordano pour les plan olé olé :D ), du suspens... la bande d'exploitationn hésite entre la naïveté déconcertante, les facilités d'un scénario hésitant (on ne connait pas les motifs du tueur..et le scénario s'en contrefout), quelques scènes bien photographiées (par Mario Mancini, l'expert de Frankenstein 1980 :D ) et une musique hallucinante qui, par sa joyeuseté ambiante et une espèce de jerk allumé, tuent les scènes d'action & de suspense sur lesquelles elle a été collée )8 :shock:

Les 83 mn se laissent voir ceci dit sans déplaisir... un bis sympa mais pas inoubliable non plus
"I want a man who can fuck all night
and talk about Shelley Winters filmography in the morning"

Avatar de l’utilisateur
Basculo Cui Cui
John Milius
John Milius
Messages : 15657
Inscription : 29 avr. 2005, 19:10
Localisation : a la plage

Re: La casa della paura - Ramon Oliveros (1972)

Messagepar Basculo Cui Cui » 05 sept. 2019, 13:22

Image


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 16 invités