Philadelphia experiment - Stuart Raffill - 1984

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Basculo Cui Cui
John Milius
John Milius
Messages : 15449
Inscription : 29 avr. 2005, 19:10
Localisation : a la plage

Philadelphia experiment - Stuart Raffill - 1984

Messagepar Basculo Cui Cui » 15 juil. 2007, 23:35

M'en souviens plus mais j'avais bien aimé ! :D

Image

Image
Image
Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Tomfincher
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 7025
Inscription : 10 mai 2005, 20:16
Localisation : Grenoble / Toulouse / Agen
Contact :

Messagepar Tomfincher » 16 juil. 2007, 20:24

Moi aussi, j'avais adoré !
Image

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6588
Inscription : 28 avr. 2005, 22:22

Messagepar Kerozene » 17 juil. 2007, 08:52

Très chouette film de SF, effectivement. malgré la présence de l'endive Paré.
La suite m'avait agréablement surpris également.
Image

Avatar de l’utilisateur
Basculo Cui Cui
John Milius
John Milius
Messages : 15449
Inscription : 29 avr. 2005, 19:10
Localisation : a la plage

Re: Philadelphia experiment - Stuart Raffill - 1984

Messagepar Basculo Cui Cui » 22 mai 2009, 23:03

coming soon at DPG's 8)

Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4141
Inscription : 22 mars 2006, 20:18
Contact :

Re: Philadelphia experiment - Stuart Raffill - 1984

Messagepar Nicolas » 22 mai 2009, 23:05

J'adoooooooooooooooore
Comme tout ce qui comporte Nancy Allen.
"le couloir Rosenthalien catalyse la quintessence freudienne du vide dans son cul" Meltingman, avril 2009.

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 7079
Inscription : 10 mai 2005, 21:01
Localisation : avec mon ptit Harry !

Re: Philadelphia experiment - Stuart Raffill - 1984

Messagepar Prodigy » 16 juin 2019, 12:10

Vu hier, et c'est assez chouette en effet. Forcément certains trucs vieillissent mal, mais c'est un film agréable, pas ennuyeux, et par moments assez classieux dans sa mise en scène (la poursuite dans les vignes).

Paré est chelou, il joue un peu comme une quiche et puis le moment d'après il est touchant & crédible. Il a quand même un charisme dingue, je comprends qu'Hollywood ait un peu pété les plombs sur lui à ce moment-là.

Par contre la partie "humaine" est clairement plus réussie que la partie SF qui est un peu cheapos, il faut l'avouer.


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités