Serial rapist (koji wakamatsu)(1978)

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
tubbytoast
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 5345
Inscription : 06 mai 2005, 15:34
Localisation : Oui
Contact :

Serial rapist (koji wakamatsu)(1978)

Messagepar tubbytoast » 14 déc. 2006, 11:26

A la 11ème minute du film, je comptabilise déjà 3 viols et 3 meurtres :shock:
L'homme ou plutot le violeur du titre a d'abord sonné à l'appartement d'une femme seule puis sous la menace d'un flingue lui a sauté au cou (et plus bas). Sa sinistre besogne accompli, il lui a tiré une balle dans le vagin.
La seconde victime est une artiste peintre en herbe qui peint au bord d'une rivière. Idem : viol+balle dans le bide cette fois.
Le soir venu un couple s'accouple dans leur voiture sous les yeux de l'individu. Aprés avoir dégommé le mari, le violeur poursuit le remplace auprés de sa veuve....

Bénéficiant apparemment d'énormes moyens :D , KW filme ici en couleurs le parcours sanglant d'un violeur.
Caméra à l'épaule au milieu de banlieues tristes et industrialisées, le prolifique KW choque encore et toujours son auditoire.

Image

Avatar de l’utilisateur
riton
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 3065
Inscription : 28 avr. 2005, 16:05

Messagepar riton » 14 déc. 2006, 15:26

Ca a l'air bien. :D

Avatar de l’utilisateur
FUCK YOU BILL MURRAY
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 1030
Inscription : 05 mai 2007, 07:05
Contact :

Messagepar FUCK YOU BILL MURRAY » 14 oct. 2007, 20:52

Je fais remonter ce topic, mais ce film est vraiment excellent, c'est je trouve un des films les plus désenchanté de Wakamatsu (j'en veux pour preuve que le film se passe près de l'aéroport de Narita, allégorie d'une des luttes anti-capitaliste les plus violentes de la fin des années 60... en 79, l'aéroport est là, construit, symbole de la fin des utopies).

Le gamin du film (frustré, comme d'hab chez Waka) annonce tout de même bien la génération ultra-matérialiste qui va advenir dans les années 80, de par son attitude de "surconsommateur" de sexualité et de meurtres.
Bref, tout ça a l'air lourd en symbolique, mais le film fonctionne très bien. Même l'aspect mécanique de ses actes évoque des choses assez fort tout en restant digérable pour le spectateur.

De plus, y'a une apparition du saxophoniste free-jazz ABE KAORU à un moment donné (Wakamatsu a réalisé par la suite un biopic sur la vie de ce gars dans les 90's, mort d'une overdose d'héro début 80).

pazuzu
Rob Zombie
Rob Zombie
Messages : 40
Inscription : 14 oct. 2007, 12:19
Contact :

Messagepar pazuzu » 15 oct. 2007, 10:19

Y'a une édition DVD disponible?

Avatar de l’utilisateur
FUCK YOU BILL MURRAY
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 1030
Inscription : 05 mai 2007, 07:05
Contact :

Messagepar FUCK YOU BILL MURRAY » 16 oct. 2007, 07:28

J'ai, je peux le ->mp si jamais...

pazuzu
Rob Zombie
Rob Zombie
Messages : 40
Inscription : 14 oct. 2007, 12:19
Contact :

Messagepar pazuzu » 16 oct. 2007, 15:48

BLACK CAT BONES a écrit :J'ai, je peux ->mp si jamais...


Ca m'intéresse! :-D

Avatar de l’utilisateur
ParaNorman
Administrateur
Administrateur
Messages : 4431
Inscription : 29 avr. 2005, 19:31

Messagepar ParaNorman » 16 oct. 2007, 16:28

je me suis permis de corriger un petit point sur les messages ci dessus... ;)

pazuzu
Rob Zombie
Rob Zombie
Messages : 40
Inscription : 14 oct. 2007, 12:19
Contact :

Messagepar pazuzu » 16 oct. 2007, 23:15

Okay! :D

Avatar de l’utilisateur
FUCK YOU BILL MURRAY
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 1030
Inscription : 05 mai 2007, 07:05
Contact :

Messagepar FUCK YOU BILL MURRAY » 18 oct. 2007, 11:10

Je vous tiens au jus !

pazuzu
Rob Zombie
Rob Zombie
Messages : 40
Inscription : 14 oct. 2007, 12:19
Contact :

Messagepar pazuzu » 19 oct. 2007, 09:38

:-D


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités