L'Annulaire - Diane Bertrand (2005)

Du Praxinoscope au DCP
The Wall
Rob Zombie
Rob Zombie
Messages : 51
Inscription : 13 mai 2005, 09:00
Localisation : quelque part vers le néant

L'Annulaire - Diane Bertrand (2005)

Messagepar The Wall » 14 juin 2005, 20:16

sujet : Une jeune femme est engagée dans un laboratoire mystérieux où elle tombe sous le charme de son patron... Le reste, j'ai pas compris.

Comment réaliser un film d'atmosphère lorsque l'on est incapable de créer une ambiance ? C'est la question que je pose à Diane Bertrand qui a un certain savoir-faire au niveau de la composition des plans et notamment du cadre, qui sait aussi filmer les peaux moites et tremblantes de désir, mais qui, pour autant, n'arrive qu'à de très rares moments à créer une atmosphère mystérieuse. Ainsi, après un début qui nous laisse dans l'attente d'un devenir, le film n'en finit plus de reculer les limites de la non narration, jusqu'à basculer dans le vide absolu. On ne saura rien de ce qui se passe à l'écran, on ne nous donnera pas l'ombre d'un indice et surtout...on s'en fout parce que l'on dort depuis un bon moment déjà. Les acteurs (et surtout l'actrice) sont dépourvus de charisme et aucune apparition ne se justifie vraiment. On regarde alors un joli livre d'images désincarnées qui n'arrivent même plus à faire sens. La dernière scène, dans un autre contexte, aurait été magnifique, mais il faut bien avouer que cette version modernisée des "Chaussons rouges" n'est guère passionnante. Une grosse déception.

X

Image

Avatar de l’utilisateur
Basculo Cui Cui
John Milius
John Milius
Messages : 15657
Inscription : 29 avr. 2005, 19:10
Localisation : a la plage

Re: L'Annulaire - Diane Bertrand (2005)

Messagepar Basculo Cui Cui » 05 sept. 2019, 13:23

Image


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités