Death Line/Raw meat de Gary Sherman (1972)

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Dragonball
En sursis
En sursis
Messages : 5280
Inscription : 10 mai 2005, 19:35

Death Line/Raw meat de Gary Sherman (1972)

Messagepar Dragonball » 15 mai 2006, 00:17

"Death Line"


Image

La police enquète sur la disparition mystérieuse de plusieurs personnes dans le métro londonien.



Voilà un film, réalisé en 1972 par Gary Sherman (Poltergeist 3) à qui "Creep" doit énormément, et en premier lieu son scénario de base et son ambiance assez glauque, bien que "Creep" soit à ce niveau beaucop plus impréssionnant.

En effet, "Raw meat" est un film assez étrange. Son rythme est assez spéciale, le film brassant un nombre assez importants de personnages sans réellement s'attarder précisement sur un de ceux ci et s'éloignant tout le temps de son sujet principal.

Entre 2 scènes horrifiques, on a donc souvent la droit à des scènes comiques qui peuvent laisser assez perplexe quand à leur utilité, comme ce caméo de Christopher Lee (sympathique, mais totalement grotesque) ou encore la beuverie dans le pub ! )8

Donald Pleasance, qui cabotine comme un malade durant presque tout le film, s'avère d'ailleurs être un élément comique constant de celui !

Difficile, des lors, de bien rentrer dans l'ambiance de ce qui est tout de même sensé être un film d'horreur.

Pourtant, "Death Line" réserve son lot de scènes assez effrayantes et même de scènes gores assez craspecs, surtout vue l'époque.

De même, le "monstre" du film ne s'avère jamais vraiment impréssionnant. Avec son look des clodos leucémiques, ils fait a vrai dire plus pitié qu'autre chose. Rien a voir donc avec la créatures vicieuse de "Creep".

Reste que "Death Line" deumeure tout de même un film très plaisant à regarder.

Mais celui ci constitue plus une curiosité qu'autre chose.


Image

Image

Image

Image

Ben oui celle là, elle casse un peu l'ambiance ! )8

Source : http://www.videowatchdog.com/home/Round ... awmeat.htm


A noter la sublime affiche du film, qui présente tout de même l'inconvéniant d'être totalement fantaiste ! :D
Image

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Brain Damage
Brain Damage
Messages : 10028
Inscription : 28 avr. 2005, 12:39
Localisation : Dans les rêves lesbiens de Bitte Anderson
Contact :

Messagepar Stéphane » 15 mai 2006, 08:50

je me suis bien fais chier ... sympa mais supra lent :D
Je veux faire l'amour à Cyril Despontin !

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6662
Inscription : 28 avr. 2005, 22:22

Messagepar Kerozene » 15 mai 2006, 15:16

Perso je l'aime bien, le film sort des sentiers battus et opte pour une approche inhabituelle en ce qui concerne les films d'horreur de cette période. Malheureusement, la VHS sorties aux Editions Impériales propose une image franchement dégueulasse et granuleuse à souhait (et il ne s'agit pas ici de grain de pellicule, hein), ce m'a passablement gaché mon visionnement.


Et je transmute...

Avatar de l’utilisateur
Dragonball
En sursis
En sursis
Messages : 5280
Inscription : 10 mai 2005, 19:35

Messagepar Dragonball » 15 mai 2006, 15:21

Kerozene a écrit :Perso je l'aime bien, le film sort des sentiers battus et opte pour une approche inhabituelle en ce qui concerne les films d'horreur de cette période. Malheureusement, la VHS sorties aux Editions Impériales propose une image franchement dégueulasse et granuleuse à souhait (et il ne s'agit pas ici de grain de pellicule, hein), ce m'a passablement gaché mon visionnement.

Oui, Draven à pesté contre la mauvaise qualité de l'image ou on ne voyait rien, mais visblement ce problème a heureusement été résolu sur le DVD Z1 qui propose une image assez clair, même si évidement, l'action se situant dans le métro, celà reste assez sombre.


Kerozene a écrit :Et je transmute...

Quoi, qu'est ce que j'avais encore fait ? :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
fantomas 2
Bruno Mattei
Bruno Mattei
Messages : 360
Inscription : 17 juin 2005, 06:01

Messagepar fantomas 2 » 18 mai 2006, 11:00

Evidemment, l'idéal serait d'avoir vu tous les films lors de leur sortie... mais seule Jeanne Calment pouvait prétendre à çà, et encore, je ne sais même pas si elle aimait le cinéma.
Tout çà pour dire qu'à sa sortie, "Death Line" était une vraie bombe, surtout dans le cadre du cinéma anglais, tout de même assez réservé en ce qui concerne ce genre de gore crade...
Les interventions de Christopher Lee, et de Donald Pleasence (c'est un e, pas un a, mais c'est une erreur si courante...) ne nous avaient pas du tout gênés à l'époque, elles sont tout à fait représentatives de l'humour britannique, qui n'est jamais plus efficace que dans ce genre de situations... Et c'est tout de même infiniment moins lourdingue que l'humour de certains films américains plus récents, relevant du même genre.

Avatar de l’utilisateur
Léo
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 2812
Inscription : 11 mai 2005, 18:24

Re: Death Line/Raw meat de Gary Sherman (1972)

Messagepar Léo » 28 avr. 2020, 10:55

Un bien curieux film qui oscille entre comédie policière et film d'horreur en huis-clos. C'est très lent et la photo est laide, ça donne limite l'impression d'avoir été tourné en 16mm par moments.

Malgré tout j'ai trouvé ça vraiment plaisant. Les scènes dans le métro sont particulièrement glauques (notamment un plan séquence assez glaçant) et c'est étonnement gore pour une prod anglaise de 72.
Sinon il y a Donald Pleasence qui cabotine à mort, Christopher Lee apparaît inutilement durant 3mn mais ça fait toujours plaisir de le voir et il y a une musique neo-Kraftwerk cheapos pendant les scènes d'attaque du "monstre".

Bizarre quoi, mais pas dénué d'intérêt !

A noter que c'est le premier film de Gary Sherman et qu'il est sorti discrètement en salle très tardivement par chez nous (en 86), peut-être grâce au petit succès de Réincarnations ? Et Effectivement le Creep de Chiristopher Smith lui doit beaucoup, c'est même limite du plagiat ! :o


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Commissaire Tanzi et 46 invités