Predator 2 - Stephen Hopkins (1990)

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4930
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

Re: Predator 2 - Stephen Hopkins (1990)

Messagepar kevo42 » 12 août 2012, 01:03

J'avais l'affiche chez moi quand j'avais 14 ans. En ce moment, c'est aussi spartiate que possible (si on prend en considération que j'ai deux étagères milka).
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)

Avatar de l’utilisateur
Desperado
Jess Franco
Jess Franco
Messages : 518
Inscription : 07 janv. 2011, 12:56

Re: Predator 2 - Stephen Hopkins (1990)

Messagepar Desperado » 16 août 2012, 16:44

Je l'avais jamais vu en entier avant cet aprem (j'avais chopé que des bribes lorsqu'il passait à la TV).

Predator n'a jamais fait parti de mes films cultes (comme Alien) : j'aime pas trop les films avec des bestioles à buter. Et ce film ne va pas me faire changer d'avis.

Bon commençons pas les points positifs : y a une bonne ambiance, l'ouverture avec Danny Glover qui arrive et sauve une unité du SWAT à lui tout seul pèse des cachalots [inlove] , Gary Busey à piqué la combinaison argentée qu'Henry Silva portait dans Les Guerriers du Bronx (d'ailleurs j'adore Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
, y a des rastas qui fume des bedots gros comme des poutres dans une bagnole enfumée (ça m'a rappelé... Le Boulet :D ) et Maria Conchita Alonso est bonne et presse les couilles de son coéquipier avec ses mains.

Mais à coté de tous ses bons points, j'ai trouvé ça assez platement mis en boite. On sent bien le temps passer quand meme. Le problème, c'est qu'il n'y a aucun enjeu dans le film (pourquoi les Prédators attaquent ? pourquoi des dealers ? Qu'est-ce qu'ils foutent sur Terre ?). Bref comme quelqu'un l'a dit plus haut, on comprend rien à la logique de la bestiole et encore moins celle des humains Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
J'ai rien contre les films qui n'expliquent pas tout, mais de là à rien expliquer... Encore, si c'était compensé par du bourrinage intensif, on passerait l'éponge, mais non meme pas

Je vais me refaire le 1, qui m'avait semblé mieux foutu et plus bourrin !!! :metaleux:

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6614
Inscription : 28 avr. 2005, 22:22

Re: Predator 2 - Stephen Hopkins (1990)

Messagepar Kerozene » 16 août 2012, 19:19

Desperado a écrit : Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
Image

Avatar de l’utilisateur
Desperado
Jess Franco
Jess Franco
Messages : 518
Inscription : 07 janv. 2011, 12:56

Re: Predator 2 - Stephen Hopkins (1990)

Messagepar Desperado » 16 août 2012, 19:22

Ah ok merci :D

Avatar de l’utilisateur
Benj
Tsui Hark
Tsui Hark
Messages : 10050
Inscription : 11 mai 2005, 09:30

Re: Predator 2 - Stephen Hopkins (1990)

Messagepar Benj » 23 mai 2018, 22:56

Je ne sais pas si c'est le DVD de l'époque mais quand je l'ai revu il y a peu j'ai trouvé ça pas très joli.
Sinon j'aime toujours autant mais moins qu'à l'époque. Il a un peu vieilli visuellement (après c'est peut être mon dvd...).
Mais sinon des carnales et des bamboclat qui se font éplucher par le predator ça restera toujours un bon kiffe.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4142
Inscription : 22 mars 2006, 20:18
Contact :

Re: Predator 2 - Stephen Hopkins (1990)

Messagepar Nicolas » 24 mai 2018, 08:17

Je penche pour le dvd... visuellement le film est quand même plutôt beau, en tous cas en blu-ray, il est formidable à ce niveau et en particulier toute la dernière partie.
"le couloir Rosenthalien catalyse la quintessence freudienne du vide dans son cul" Meltingman, avril 2009.

Avatar de l’utilisateur
Nice Panda
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 2927
Inscription : 31 janv. 2006, 13:41
Localisation : Somewhere over the rainbow

Re: Predator 2 - Stephen Hopkins (1990)

Messagepar Nice Panda » 24 mai 2018, 11:43

Je l'aime bien, ce film. Hopkins se démarque astucieusement du premier en version urbaine et ça le fait plutôt pas mal (dans mes souvenirs, en tous cas). :)
N'avait-il pas marché à ce point pour qu'on ait ensuite été sevré de la créature durant autant de temps ?
Image

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15669
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: Predator 2 - Stephen Hopkins (1990)

Messagepar DPG » 24 mai 2018, 11:48

Peut être aussi qu'à l'époque, on savait se contenter de 2 ou 3 volets sur une saga et qu'on cherchait pas à en faire 8 dès que ça marchait ! (bon, en vrai, j'idéalise un peu, si ça avait cartonné, on aurait eu un 3, ok...). En même temps, quand on voit la gueule de ce qui a suivi sur le Predator, ils auraient pu continuer le sevrage...

IMDB annonce budget de 35M$ pour des recettes US de 30M$, donc oui, échec... (57M$ monde ce qui est pas fou fou)

En tout cas, vous m'avez bien chauffé pour le revoir, ça fait un bail et j'en ai un bon souvenir ! :D
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4930
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

Re: Predator 2 - Stephen Hopkins (1990)

Messagepar kevo42 » 25 mai 2018, 21:36

Le problème de Predator 2, c'est que ça devrait être génial, il y a des supers idées, mais Stephen Hopkins est un mauvais réalisateur, et du coup bah c'est pas très enthousiasmant.
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15669
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: Predator 2 - Stephen Hopkins (1990)

Messagepar DPG » 26 mai 2018, 12:07

Je l'ai finalement revu hier. C'est toujours sympa, mais j'avais un souvenir un peu meilleur qd même...

Clairement, ça ne joue pas ds la même catégorie que le 1er, c'est juste une série B survitaminée, bourrine, bis à souhait, efficace (ce qui est déjà très bien), mais pas plus non plus. Un peu trop de "hors champ" aussi dans les meurtres, quelques trucs un peu torchés, bon voilà, ça le fait, bonne ambiance, mais c'est pas non plus THE classique.

Au jeu des comparaisons, je dirais que c'est comme Robocop 1&2. Le premier est un chef d'oeuvre absolu, intemporel. Le 2 est un décalque bourrin, sympa, série B à 200%.

Très sympa qd même hein, mais je vais pas le revoir tous les ans.
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
F-des-Bois
Jess Franco
Jess Franco
Messages : 524
Inscription : 10 juil. 2007, 10:53

Re: Predator 2 - Stephen Hopkins (1990)

Messagepar F-des-Bois » 12 août 2019, 14:57

Jeremie a écrit :Idem, ça vaut bien le premier.
Ah ben c'est sûr, le Mc Tiernan c'est du big mamouth 80's...mais j'avoue que j'ai ma préférence pour cet univers urbain darkhorsien, complètement à la masse et chaotique. C'est beau, ça brûle, ça flingue de partout et le Predator vient foutre un boxon encore plus grand au milieu de tout ça.
La scène du train [inlove] [inlove] Le carnage dans l'appart de luxe [inlove] l'apparition dans le cimetière [inlove] dans les flaques d'eaux [inlove] [inlove] [inlove]
La dernière partie est un peu lourdaude à vouloir nous refaire le coup du "on-sait-pas-ce-qu'il-ya-sous-le-masque", mais bon l'apparition du groupe de Predator pèse assez pour racheter ça :lovely:


Assez d'accord avec ça 8)

Un pur film de canicule aussi ça.


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités