Walk the Line - James Mangold (2005)

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Steve
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6592
Inscription : 30 avr. 2005, 17:09
Localisation : Prague

Walk the Line - James Mangold (2005)

Messagepar Steve » 12 mars 2006, 23:42

Image

En retraçant le destin du chanteur country-rock Johnny Cash, Walk the line évoque la naissance d'un nouveau style d'artiste, celle d'un homme qui au-delà de ses colères, des ravages de la dépendance et des tentations du statut de star, a tout dépassé pour devenir une icône.
C'est aussi le parcours d'un homme qui, du fond de la période la plus noire de sa vie, a été porté par une histoire d'amour fusionnelle avec June Carter. Leur passion a nourri son art tout au long de sa vie.
Cette saga est marquée par les thèmes qui feront la force de la musique de Cash et de son style minimaliste : la mort, l'amour, la trahison, le péché, l'espoir et la foi.


Pas de thread sur ce film. Ca n'interessait personne ? Je suis allé revoir le film ce soir, vu j'avais déjà bien apprécié la première fois. Et ça passe toujours aussi bien. Attention c'est de la grosse machine, mais ça reste quand même assez inspiré, et tout le casting est impeccable. Beaux moments, en outre, comme l'introduction en prison, les séquences musicales bien entendues, et la romance entre Johnny et June Carter est très joliement rendue.

Image

tomtom
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 1277
Inscription : 08 mai 2005, 23:55
Localisation : En train de fouiller dans la collec du Wonkley

Messagepar tomtom » 12 mars 2006, 23:46

viens de récupérer le DVD.

etant fan de Cash depuis des lustres, je ne pouvais pas passer outre.
je le mate cette semaine

Avatar de l’utilisateur
Cyril
Administrateur
Administrateur
Messages : 25008
Inscription : 26 avr. 2005, 13:15
Localisation : Sur Mafiameme
Contact :

Messagepar Cyril » 12 mars 2006, 23:52

Alors ça c'est le film qui m'a complètement rebuté, tout comme brockback montain !

Ca ne doit pas être ma période.
"Comme disait mon ami Richard Nixon, mieux vaut une petite tâche sur la conscience qu'une grosse sur l'honneur. Allez en vous remerciant bonsoir."

Avatar de l’utilisateur
Steve
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6592
Inscription : 30 avr. 2005, 17:09
Localisation : Prague

Messagepar Steve » 13 mars 2006, 00:01

Autant Brokeback m'a irrité par son côté consensuel (et oui !), autant là on sait quand même à quoi s'attendre, une belle histoire bien huilée, bien romancée comme il faut, mais qui fait honneur à la musique de Cash. Et comme je l'ai dit, Reese Witherspoon en June est excellente, et vaut à elle seule le déplacement (Joaquin joue parfaitement bien attention, mais Reese a plus de mérite, vu la nature plutôt complexe de son personnage)

Avatar de l’utilisateur
Cyril
Administrateur
Administrateur
Messages : 25008
Inscription : 26 avr. 2005, 13:15
Localisation : Sur Mafiameme
Contact :

Messagepar Cyril » 13 mars 2006, 00:06

MovieRev a écrit :Autant Brokeback m'a irrité par son côté consensuel (et oui !), autant là on sait quand même à quoi s'attendre, une belle histoire bien huilée, bien romancée comme il faut, mais qui fait honneur à la musique de Cash. Et comme je l'ai dit, Reese Witherspoon en June est excellente, et vaut à elle seule le déplacement (Joaquin joue parfaitement bien attention, mais Reese a plus de mérite, vu la nature plutôt complexe de son personnage)


Rien que pour Reese je voulais voir le film (je l' :lovely:)
Mais bon la vie de Cash me branche pas du tout à la base !
J'attend bien plus Essaye Moi :D (clairement le film que j'attend le plus avec Enfermé Dehors en ce moment)
"Comme disait mon ami Richard Nixon, mieux vaut une petite tâche sur la conscience qu'une grosse sur l'honneur. Allez en vous remerciant bonsoir."

Fabrice
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6404
Inscription : 28 avr. 2005, 20:13

Messagepar Fabrice » 13 mars 2006, 00:12

Moi c'est non.

Non pour Ray, non pour Walk The Line, non pour Capote.

Les biopics qui se ressemblent tous j'en ai plein le cul !

Avatar de l’utilisateur
Guillaume Tell
Jess Franco
Jess Franco
Messages : 778
Inscription : 30 janv. 2006, 19:11
Localisation : sur mon vélo

Messagepar Guillaume Tell » 14 mars 2006, 22:03

Et quelques scènes fortes: le premier enregistrement, la confrotation au père durant le repas, la demande en mariage.

Personnellement (et à force de voir J. Cash doigt d'honneur rageur sur la couverture d'un magazine) je m'attendais à quelque chose d'un peu plus couillu.

A voir si possible au ciné pour bien savourer les nombreux moments sur scènes.
- J'ai des envies d'voyages... L'Océanie, Bora-Bora, les vahinés... Tu connais ?
- Pourquoi ? Tu veux m'emmener ?
- On n'emmène pas des saucisses quand on va à Francfort.

Avatar de l’utilisateur
Benj
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 9986
Inscription : 11 mai 2005, 09:30

Re: Walk the Line - James Mangold (2005)

Messagepar Benj » 03 oct. 2019, 10:57

Au bout d'1h j'en ai eu plus rien à foutre de sa vie au père Cash.
Je ne connaissais rien du gars et finalement j'ai pas eu l'impression que ça valait la peine de faire un énième biopic sur un mec qui a des addictions et qui se relève. Après c'est sans doute culturel, l'impact ici n'est pas le même qu'aux USA.
Ce qui est dommage c'est qu'il avait un univers à lui bien différent des Elvis et compagnie mais c'est à peine évoqué dans le film, j'aurais aimé qu'ils développe plus ce coté là.
Et Reese est excellente c'est vrai.


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Lord Ruthven, Natale, Trinita et 15 invités