Requiem pour un massacre - Elem Klimov - 1985

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Creepers
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 1333
Inscription : 13 mai 2005, 11:31
Contact :

Messagepar Creepers » 01 août 2007, 12:17

En effet je l'ai pris en pleine face :shock:

jamais un film ne m'avais fait un tel effet, à la fin j'étais sur mon canapé comme un con avec la même tête que ce pauvre gamin durant tout le film. 2h20 tétanisantes qui m'ont fait ressentir les horreurs de cette guerre comme aucun film avant. Vraiment uen expérience à vivre au moins une fois, un véritable choc et je pense vraiment un film important, très important qui va me hanter pendant un moment.

CHEF D'OEUVRE !!

Avatar de l’utilisateur
steb
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 1371
Inscription : 11 mai 2005, 15:42
Localisation : Craggy Island
Contact :

Messagepar steb » 24 sept. 2007, 10:56

Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
steb
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 1371
Inscription : 11 mai 2005, 15:42
Localisation : Craggy Island
Contact :

Messagepar steb » 26 sept. 2007, 11:13

Le film passe sur canal + Cinéma pour la soirée "carte blanche" de Dupontel
première diff' le 03 / 10 à 20h50
Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
tubbytoast
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 5345
Inscription : 06 mai 2005, 15:34
Localisation : Oui
Contact :

Messagepar tubbytoast » 03 nov. 2007, 18:32

Je n'ai malheureusement pas réussi à rentrer dans le film :?
Je l'ai trouvé long et derrière chaque plan j'avais l'impression de voir l'équipe technique qui se marrait face aux grimaces du gamin en balançant du Prévert du style "quelle connerie la guerre" :D :(

Avatar de l’utilisateur
Bast
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4428
Inscription : 20 juin 2005, 17:08

Re: Requiem pour un massacre - Elem Klimov - 1985

Messagepar Bast » 18 févr. 2011, 09:23

découvert hier soir sur le DVD francais.
J'ai eu très peur au début (cf le post de tubby, le même sentiment la première heure) et au final, claque monumentale :priere:
Image

Avatar de l’utilisateur
Florent
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 3220
Inscription : 02 févr. 2006, 21:49

Re: Requiem pour un massacre - Elem Klimov - 1985

Messagepar Florent » 18 févr. 2011, 23:00

un des films qui m'a le plus traumatisé.

après le film pendant plus d'une heure j'avais le visage du jeune incrusté dans ma rétine.

Un film inoubliable.
02/12/81-14/05/08 RIP

Avatar de l’utilisateur
Natale
Michel Ricaud
Michel Ricaud
Messages : 4446
Inscription : 15 août 2005, 20:19
Localisation : Latitude : 41.860724 Longitude : 8.791398

Re: Requiem pour un massacre - Elem Klimov - 1985

Messagepar Natale » 18 févr. 2011, 23:13

je l'ai en dvd depuis 2 ans. Il faut que je le vois..comme la rafle si j'en crois Roselyne.

Avatar de l’utilisateur
machun
Bruno Mattei
Bruno Mattei
Messages : 450
Inscription : 17 mai 2008, 21:31

Re: Requiem pour un massacre - Elem Klimov - 1985

Messagepar machun » 19 févr. 2011, 11:59

Natale a écrit :Il faut que je le vois..comme la rafle si j'en crois Roselyne.


Il faut que tu pleures surtout selon elle (sinon, t'es un nazi comme je le suis)

Idi i smotri: :priere: :priere: :priere: :priere: :priere: :priere: :priere:
Labellisé, marqué au fer rouge de :beignet2: .

Elem Klimov voulait appeler le film "Tuez Hitler" pour "Tuez l'Hitler qui est en vous".

La guerre vu par un enfant, la découverte de massacres, ce qu'il voit de l'arrivée des nazis, d'abord un avion qui survole sa campagne, puis des bombardements assourdissants, des tirs dont on ne sait la provenance pour finir sur un vrai nazi, un homme en face, quelqu'un comme vous et moi. Et là, sans commentaires, on dirait que la fameuse séquence, les nazis sont arrivés non seulement dans l'histoire mais aussi sur le tournage, comme si c'était eux qui filmaient et fabriquaient le métrage. Un vrai coup de masse sur le crâne.
Et le parallèle avec les partisans est vraiment troublant, Florya qui découvre les nombreuses similitudes et le final où
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher

Tuez Hitler quoi!

Et c'est juste irréprochable sur le réalisme, on se sent crasseux et traînés dans la boue tout le long. Merci à peter wonkley, je n'aurai pas acheté le DVD sans son thread sur nanarland!
Image

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6729
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Requiem pour un massacre - Elem Klimov - 1985

Messagepar Jeremie » 28 avr. 2019, 22:31

Le film est ressorti avec une superbe affiche de Gilles Vranckx

Image

J'ai hésité à le revoir, parce que la salle du Reflet est pas géniale.et je l'ai un peu regretté, limite le cou tordu durant toute la séance, déjà qu'il ne s'agit pas du film le plus agréable à regarder... Un grand film bien sûr, cauchemardesque, irréel et tellement réel à la fois, épuisant, irritant, grimaçant comme une toile de Bruegel, très Zulawskien en fait par moment. Deux scènes qui me terrifient toujours autant : l'incendie de l'église (avec cette putain de bande-son de l'enfer...) et cette scène où Florya revient - en vain - chez lui. Aucune idée si c'est mon imagination qui me joue des tours, mais lorsqu'il se penche au dessus du puits, le reflet que l'on voit est celui de son "futur" visage...

Le film sortira en BR à la rentrée de Septembre

Avatar de l’utilisateur
Natale
Michel Ricaud
Michel Ricaud
Messages : 4446
Inscription : 15 août 2005, 20:19
Localisation : Latitude : 41.860724 Longitude : 8.791398

Re: Requiem pour un massacre - Elem Klimov - 1985

Messagepar Natale » 02 mai 2019, 21:14

J'ai beaucoup de mal à suivre le film. Pas à cause de sa dureté, parce que je n'y comprends rien. Les sous titres de Potemkine ne sont pas clair et plusieurs dialogues ne sont pas sous titrés. J'ai même relevé des coquilles. La VF rend la diffusion plus intelligible. Surtout, le film multiplie les ellipses qui obscurent le récit. Les réactions des personnages m'échappent notamment la fille qui vomit en voyant les poupées des soeurs du héros.

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6729
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Requiem pour un massacre - Elem Klimov - 1985

Messagepar Jeremie » 03 mai 2019, 21:05

J'ai aucun souvenir de dialogues non traduits, malgré le bordel ambiant. Je veux bien admettre que certains échanges sont peu "autres" (comme chez Zuzu), en particulier ce moment entre le héros et la jeune fille juste avant les bombes.
Pas d’ellipses non plus, enfin en tout cas au niveau de l'action c'est assez clair...à moins que tu ne pensais à un moment en particulier ?

Pour la scène dans la maison, je pense tout simplement que tout le lieu empeste à cause des corps...elle s'en rend compte plus vite que lui, qui est manifestement dans le déni le plus total (ils se sont pris des bombes dans les oreilles quelques heures avant, ça peut se comprendre :D ).

Avatar de l’utilisateur
Natale
Michel Ricaud
Michel Ricaud
Messages : 4446
Inscription : 15 août 2005, 20:19
Localisation : Latitude : 41.860724 Longitude : 8.791398

Re: Requiem pour un massacre - Elem Klimov - 1985

Messagepar Natale » 03 mai 2019, 21:49

Oui j'ai pensé à ZuL pour les échanges entre la fille et le garçon avec en prime l'usage agressif des dialogues récités en gros plan face caméra..
Le montage est bizarre, l'impression que les personnages sont téléportés d'une séquence à l'autre. J'ai vu le film hier et je n'arrive à m'en souvenir clairement qu'au moment où la fille disparaît et les allemands apparaissent. Le récit devient alors clair.

L'odeur putride est une explication plausible pour la fille qui vomit mais pourquoi vomit elle en voyant les poupées par terre ? Le réal enchaîne d'ailleurs avec un long plan sur les poupées comme si la fille découvrait un détail gore expliquant son haut le coeur.

Je confirme pour le visage reflété dans le puit est bien celui qu'aura le garçon à la fin du film.

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6729
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Requiem pour un massacre - Elem Klimov - 1985

Messagepar Jeremie » 03 mai 2019, 22:04

Le personnage et la mise en scène font le lien entre l'odeur qui doit régner et le fait que ces poupées n'ont rien à faire là...laissant augurer du pire. C'est marrant, parce qu'à la limite, c'est plus le changement d'expression qu'elle a lorsque elle franchit la porte qui m'interroge. Mais entre l'équilibre mental vacillant et l’interprétation outrée à la Zulawski, ça me trouble plus que ça ne me gêne perso :)


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités