Long weekend - Colin Eggleston - 1978

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Basculo Cui Cui
John Milius
John Milius
Messages : 16084
Inscription : 29 avr. 2005, 19:10
Localisation : a la plage

Long weekend - Colin Eggleston - 1978

Messagepar Basculo Cui Cui » 09 févr. 2006, 12:31

Image

Peter et Marcia - un couple au bord du divorce - décident de profiter d'un long week end pour essayer de faire le point et, qui sait, de sauver ce qui reste de leur amour. Sur la route qui mène au lieu que Peter a choisi pour camper, des indices inquiétants s'accumulent. La nature dérangée, semble se liguer contre les deux intrus. Le décor est paradisiaque. Mais l'accès très difficile de cette immense plage au fond d'une baie a rendu l'endroit pratiquement inaccessible aux humains. Le couple se sent observé, épié, bientôt traqué. La peur, d'abord insidieuse, devient incontrôlée et génératrice de gestes inconsidérés et irréparables. Venus là pour sauver leur couple, Peter et Marcia réussiront-ils à sauver leur vies ?

Image

c'est tout juste exellent voila

Image

Image

Image

KIKAVU ?
Image

Avatar de l’utilisateur
Julien
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 3600
Inscription : 29 avr. 2005, 19:32
Localisation : Slough
Contact :

Messagepar Julien » 09 févr. 2006, 12:35

J'ai failli le regarder hier soir mais je me suis repassé Sans retour à la place.
Image

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 2724
Inscription : 02 mai 2005, 12:58
Localisation : DeCoteau City
Contact :

Messagepar Superwonderscope » 09 févr. 2006, 12:48

Un chef d'oeuvre, un vrai, point final.
"I want a man who can fuck all night
and talk about Shelley Winters filmography in the morning"

Avatar de l’utilisateur
Basculo Cui Cui
John Milius
John Milius
Messages : 16084
Inscription : 29 avr. 2005, 19:10
Localisation : a la plage

Messagepar Basculo Cui Cui » 09 févr. 2006, 12:49

voila !

rhod au lieu de mater INCONTROLABLE, mate long weekend !
Image

Avatar de l’utilisateur
Superwonderscope
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 2724
Inscription : 02 mai 2005, 12:58
Localisation : DeCoteau City
Contact :

Messagepar Superwonderscope » 09 févr. 2006, 12:53

vala, wonkley, tu lui fais voir des métalleux en collants fluo, vala qu'il passe à côté de Long Week End :D
"I want a man who can fuck all night
and talk about Shelley Winters filmography in the morning"

Avatar de l’utilisateur
Basculo Cui Cui
John Milius
John Milius
Messages : 16084
Inscription : 29 avr. 2005, 19:10
Localisation : a la plage

Messagepar Basculo Cui Cui » 09 févr. 2006, 12:56

:D :D :D :D :D :metaleux: :metaleux: :metaleux: :metaleux: :metaleux: :metaleux:

WE ROCK THE NATION !
Image

Avatar de l’utilisateur
Julien
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 3600
Inscription : 29 avr. 2005, 19:32
Localisation : Slough
Contact :

Messagepar Julien » 09 févr. 2006, 13:01

Image

:metaleux: :metaleux: :metaleux: :metaleux:
Image

Avatar de l’utilisateur
Basculo Cui Cui
John Milius
John Milius
Messages : 16084
Inscription : 29 avr. 2005, 19:10
Localisation : a la plage

Messagepar Basculo Cui Cui » 22 mai 2007, 20:12

coming soon at lezob's :crazymeuh:
Image

Avatar de l’utilisateur
NickLezob
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6241
Inscription : 29 avr. 2005, 21:17

Messagepar NickLezob » 22 mai 2007, 20:22

Déja vu! J'aime beaucoup.

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6816
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25

Re: Long weekend - Colin Eggleston - 1978

Messagepar Jeremie » 30 oct. 2008, 18:07

Image

Un petit chef d'oeuvre.
On pourrait y voir le pendant fantastique de Délivrance, où la nature reprenait déjà ses droits face aux citadins de manière tout à fait radicale, sauf qu'ici, celle-ci le fait réellement au sens propre !
Pas de surprises dans sa construction, on y trouve ce ton typiquement australien : on se laisse bercer par cette lenteur malsaine, on perçoit le mal s'insinuer petit à petit, on profite des non-dits, on nage dans le mystère...
Camping sauvage, tensions humaines, une cigarette provoquant un feu, animaux écrasés, balles perdues : la faune et la flore crie vengeance, et on a les boules.
Un des films les plus inquiétants qui m'est été donné de voir.

Le main theme "tragique" de Michael Carlos est vraiment pas mal du tout...

Par contre je me demande franchement ce que va foutre Jamie Blanks avec son remake, tant celui-là est aboutit, à part rajouter des victimes au compteur, un kangourou boxeur ou un koala carnivore :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Benj
Tsui Hark
Tsui Hark
Messages : 10163
Inscription : 11 mai 2005, 09:30

Re: Long weekend - Colin Eggleston - 1978

Messagepar Benj » 01 oct. 2010, 13:22



:shock: le remake est identique, même plans, même situation, y'a rien qui change on dirait :shock:
celui là à l'air mieux quand même.

Avatar de l’utilisateur
burialoftherats
Sparkling Peach
Sparkling Peach
Messages : 1849
Inscription : 25 avr. 2006, 15:17

Re: Long weekend - Colin Eggleston - 1978

Messagepar burialoftherats » 02 oct. 2010, 20:26

l'un des mes films cultes [inlove]
la musique est trop envoutante :oops:

Avatar de l’utilisateur
Natale
Michel Ricaud
Michel Ricaud
Messages : 4686
Inscription : 15 août 2005, 20:19
Localisation : Latitude : 41.860724 Longitude : 8.791398

Re: Long weekend - Colin Eggleston - 1978

Messagepar Natale » 03 déc. 2010, 15:24

Si je ne crie pas au chef d'oeuvre, je rejoins volontiers le clan des conquis. Une belle ambiance oppressante entretenue par la score de Carlos. S'il ne se passe pas grand chose pendant une bonne 1/2 heure, chaque scène dégage un mauvais pressentiment qui donne envie de savoir la suite.

L'image du zone 1 est magnifique, nette brillante, son dolby très envoutant. C'est d'ailleurs le même master que la prestigieuse édition Phantom, la VF en moins.

Avatar de l’utilisateur
Léo
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 2759
Inscription : 11 mai 2005, 18:24

Re: Long weekend - Colin Eggleston - 1978

Messagepar Léo » 22 mars 2020, 09:15

Qu'est-ce que c'est chiant ! :shock:

Alors certes c'est joliment filmé et le score de Michael Carlos est superbe. Et je peux tout à fait comprendre qu'on puisse trouver le film beau et envoutant. Mais de mon côté, j'y ai juste vu un couple insupportable s'engueuler sur une plage pendant quasi 1h30. Les dix dernières minutes c'est une épreuve de Koh Lanta qui tourne mal. :D

Faut dire aussi que je m'attendais à un survival bourrin où la nature reprends ses droits et pas à un drame psychologique ponctué de quelques rares attaques d'animaux. Donc grosse déception à l'arrivée... :?


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 105 invités