Histoires Terrifiantes (Ghost Stories) - Zoya Akhtar, Karan Johar, ... - 2020

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
chatterie royale
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 2332
Inscription : 09 déc. 2009, 14:20

Histoires Terrifiantes (Ghost Stories) - Zoya Akhtar, Karan Johar, ... - 2020

Messagepar chatterie royale » 24 mars 2020, 19:14

Image

Afin de conquérir et captiver son public indien, Netflix s'est lancé dans la production de programmes originaux en hindi.
J'ai tenté ma chance au hasard sur ces "Histoires Terrifiantes", film à sketches d'épouvante dont les 4 réalisateurs avaient apparemment déjà collaboré, et j'ai été assez agréablement surpris.

La première histoire se concentre sur une assistante de vie qui remplace sa collègue auprès d'une dame âgée de milieu aisé. Ce n'est pas que ce soit original pour un sou, mais le huis clos est extrêmement bien traité : sobre, efficace, prenant, qui distille des éléments de contexte et fout progressivement la pression au spectateur en finesse.
J'irais pas jusqu'à dire que j'ai compris la conclusion, mais j'étais au taquet.
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


On part ensuite davantage dans le bad trip avec un sujet sur une femme enceinte atteinte de crises délirantes. J'ai trouvé l'utilisation permanente de musiques anxiogènes rapidement lourdingue. Quelques images marquantes, mais globalement je ne suis pas trop emballé.

Le 3e épisode nous embarque sans transition ni longue exposition dans une histoire de petite village perdu assiégé par des zomb...euh pardon je voulais dire "démons". Pas trop familier du folklore indien, je ne saurai dire si ça fait référence à une quelconque bestiole de la mythologie locale.
Ils misent sur les bons vieux effets artisanaux ce qui réchauffe le coeur du vieux bisseux mais donne quand même lieu à des maquillages trop kitschous pour être crédibles.

Enfin on termine sur une jeune mariée qui s'interroge sur la fâcheuse habitude de son époux à discuter (et soumettre à approbation) tout sujet avec sa grand-mère décédée il y a 20 ans... Je dirais qu'on est au niveau des épisodes des Contes de la Crypte : bien interprété, pas renversant, avec une morale un poil grinçante.

Au final j'ai trouvé l'ensemble assez qualitatif et j'ai bien apprécié le côté old-school, humble, sans ironie, ni effet gratuit. Cerise sur le gulab-jamun, pas une seule chanson/chorégraphie ne vient casser l'ambiance.
Mention spéciale à Zoya Akhtar qui pourrait torcher de sacrés thrillers.

Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 103 invités