La vérité - Hirokazu Kore-eda - 2019

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15831
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

La vérité - Hirokazu Kore-eda - 2019

Messagepar DPG » 06 janv. 2020, 11:59

Fabienne, icône du cinéma, est la mère de Lumir, scénariste à New York. La publication des mémoires de cette grande actrice incite Lumir et sa famille à revenir dans la maison de son enfance. Mais les retrouvailles vont vite tourner à la confrontation : vérités cachées, rancunes inavouées, amours impossibles se révèlent sous le regard médusé des hommes. Fabienne est en plein tournage d’un film de science-fiction où elle incarne la fille âgée d’une mère éternellement jeune. Réalité et fiction se confondent obligeant mère et fille à se retrouver...

Projet assez curieux. Un réal japonais fraichement palmé, un cast franco américain. Une histoire qui pourrait sonner très française investie par un réal étranger...

Le tout propose une œuvre qui trouve son ton et arrive à imposer son petit univers. Deneuve est mortelle en star vieillissante à l'égo démesuré. Elle passe la moitié du film à dézinguer tout ce qui passe, famille, enfants, monde du cinéma, c'est assez drôle ! Le duo formé avec Juliette Binoche marche bien aussi, le tandem mère / fille est crédible, touchant, arrive à faire passer pas mal de trucs tout en se balançant à la gueule leurs 4 vérités. Les pièces rapportées font le job, Ethan Hawke en acteur râté, la gamine, le secrétaire particulier, tout sonne juste... On y retrouve pas mal de clins d'oeils à la vraie filmo de Deneuve, voir à sa vie privée (Françoise Dorleac). Il y a un joli rapport au temps qui passe, à la mémoire, et les libertés qu'elle peut prendre par rapport à ce qui a été réellement vécu. Le film brasse pas mal de trucs, sur la famille, la création, les sacrifices que l'un entraine pour l'autre. Voilà, pas le film du siècle, mais une petite œuvre attachante, assez riche, atypique, bien exécutée. Mérite un coup d'oeil !

Image
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 65 invités