Midsommar - Ari Aster - 2019

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Guillaume Tell
Jess Franco
Jess Franco
Messages : 778
Inscription : 30 janv. 2006, 19:11
Localisation : sur mon vélo

Re: Midsommar - Ari Aster - 2019

Messagepar Guillaume Tell » 13 août 2019, 10:43

Merci Zonebis et vos avis hostiles :mrgreen: Me laissant naïvement guider par des avis de presse dithyrambiques, j'en étais arrivé à croire que j'avais loupé un truc.
Bref, je rejoins totalement Nick, le Desponteur et tous ceux qui ont passé une très très longue fin de film. :shock:
- J'ai des envies d'voyages... L'Océanie, Bora-Bora, les vahinés... Tu connais ?
- Pourquoi ? Tu veux m'emmener ?
- On n'emmène pas des saucisses quand on va à Francfort.

Avatar de l’utilisateur
F-des-Bois
Bruno Mattei
Bruno Mattei
Messages : 497
Inscription : 10 juil. 2007, 10:53

Re: Midsommar - Ari Aster - 2019

Messagepar F-des-Bois » 20 août 2019, 09:14

Steve a écrit :Claquage de beignet pour moi aussi. J’avais apprécié Hereditary, mais deux trois trucs m’avaient un peu fait tiquer, et je me demandais si on avait pas à faire à un petit malin qui allait se vautrer sur son second film. Mais il a non seulement transformé l’essai, il l’a carrément tué le game cette année en qui me concerne. C’est finement écris, je trouve pas que le film fonctionne sur de gros twists comme pouvait le faire Hereditary, si on fait attention y’a des indices partout dans le film sur la manière dont absolument tout va se dérouler. Et de ce fait, je suis resté très spectateur, j’ai pas eu l’impression de devoir vraiment rentrer dedans émotionnellement, tout en prenant un pied incroyable à chaque chaque étape de l’épreuve de Dani et en étant subjugué par la manière dont Aster a mis en scène chaque seconde de son film. Alors bien sûr, ça donne l’impression de se branler un peu la nouille (2h30 quand même), mais c’est bien une des très rares fois que ça valait le coup d’aller au ciné de mon côté cette année. A24 a quand même le talent de vendre un truc aussi lent et barré (presque autant Jodorowski-esque que Polanski-esque) à un vaste public, qui de toute manière ne reste pas indifférent lors des projections. Ari Aster leur doit certainement beaucoup.

Ah et pour finir, les hallucinations du film sont beaucoup plus réalistes que celle de Climax :D


Je rejoins plutôt ce point de vue. Perso j'ai pas du tout l'impression de perdre mon fric en allant voir une telle proposition de cinéma, mais effectivement peut-être que ça aurait gagné à être un peu plus court et en même temps, si le film parvient à être aussi anxiogène c'est bien parce qu'il installe son poison sur la durée.

Avatar de l’utilisateur
burialoftherats
Sparkling Peach
Sparkling Peach
Messages : 1724
Inscription : 25 avr. 2006, 15:17

Re: Midsommar - Ari Aster - 2019

Messagepar burialoftherats » 20 août 2019, 14:35

Pour info, Aster vient de presenter son directors cut dans un festoche : 2h51
https://www.indiewire.com/2019/08/midso ... FHC_nDoxv8

Avatar de l’utilisateur
Basculo Cui Cui
John Milius
John Milius
Messages : 15505
Inscription : 29 avr. 2005, 19:10
Localisation : a la plage

Re: Midsommar - Ari Aster - 2019

Messagepar Basculo Cui Cui » 20 août 2019, 16:12

[inlove] [inlove] [inlove] [inlove] [inlove] [inlove] [inlove] [inlove] [inlove]
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15476
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: Midsommar - Ari Aster - 2019

Messagepar DPG » 22 août 2019, 10:00

J'ai bien aimé, mais c'est vrai que j'en attendais quand même plus au vu des échos ici ou là...
Après, je craignais aussi de détester en bloc, donc le bilan est plutôt positif.

J'ai aimé le délire global, le filmage, l'atmosphère. Bizarrement, je n'ai pas vu le temps passer (ce que je craignais un peu), j'ai trouvé le tout sublime formellement, une ambiance qui fonctionne à mort, aidée en cela par une BO envoutante et étouffante à souhait. Il y a des défauts, dans le rythme, les persos et leurs réactions, quelques autres trucs, mais globalement l'ensemble fonctionne (en tt cas sur moi !), on est dedans, et on peut se réjouir de films comme ça de temps en temps. Je le reverrais pas forcément de sitôt, mais à voir une fois, oui, et en salles absolument !
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 25 invités