X-Men : Dark Phoenix - Simon Kinberg - 2019

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4850
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

X-Men : Dark Phoenix - Simon Kinberg - 2019

Messagepar kevo42 » 09 juin 2019, 20:39

Lors d'une opération de secours de la navette spéciale Endeavour, Jean Grey se voit traversée par des rayons cosmiques. Ces rayons ne sont pas n'importe quels rayons, mais la force phénix !!!!! Entre la difficulté à maîtriser des pouvoirs qui défonceraient Thanos en un coup de main, le retour d'un trauma d'enfance doublé d'un mensonge fondamental de Xavier, et des extraterrestres menés par Jessica Chastain qui veulent s'approprier la force Phénix pour un plan peu clair, c'est la méga merde.

Image



Jean Grey, la force phoenix, on connait l'histoire car on l'a déjà eue dans le troisième volet, déjà scénarisée par Simon Kinberg. L'histoire correspondait à la phase space opera de la bd. Ici, on reste sur terre, et on ne ressent d'ailleurs pas vraiment le danger de cette force colossale.
L'épisode est surtout centré sur la défiance des mutants envers Charles Xavier, qui se la pète un peu trop et fait prendre trop de risques aux mutants. C'est vrai que c'était mieux quand l'humanité voulait les foutre en camp de concentration. Heureusement, le pétage de plomb Phoenix va permettre de refaire des mutants des parias.

Le film a beaucoup fait parler de lui pour ses reshoots et ses rumeurs catastrophiques. Le résultat n'est pas extraordinaire mais pas non plus honteux. On a un mélange étonnant d'ambition avec quelques scènes bien construites (l'attaque du train, avec un magneto bien venère), un aspect très sérieux et une musique qui met la pression, et de trucs wtf comme ce sbire de magneto qui se bat avec des dreadlocks, ou une scène où Dazzler fait un coucou pour chanter de l'eurodance.
NickleZob risque de ne pas trop apprécier les références à metoo qui semblent avoir été placées là histoire de. Les extraterrestres menés par Chastain sont assez nases.

Le film contient beaucoup de scènes ou des gens tendent les bras avec un air hyper concentré, notamment une belle bataille entre Jean Grey et Magneto. Si vous aimez ça, vous allez vraiment kiffer le film.

Visuellement, le film oscille entre le ah ouais pas mal et le c'est un peu moche quand même, les personnages ont un peu tous le même caractère et pour la plupart ne servent à rien (un gros défaut malheureusement commun à beaucoup de films de x-men, alors que les persos de la bd sont si cools). Le film est un peu mal joué, le scénario un peu on s'en fout. Mais étrangement, le tout n'est pas catastrophique.
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)

Avatar de l’utilisateur
NickLezob
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 5963
Inscription : 29 avr. 2005, 21:17

Re: X-Men : Dark Phoenix - Simon Kinberg - 2019

Messagepar NickLezob » 09 juin 2019, 21:50

kevo42 a écrit :NickleZob risque de ne pas trop apprécier les références à metoo qui semblent avoir été placées là histoire de.

:D
J'ai du lacher le "Pfffffff" le plus long du monde quand l'autre caméléon sort qu'ils devraient s'appeler X-Women et pas X-men (on y a déja eu droit dans Deadpool II ça va quoi...), mais le pire c'est Magnéto en mode zadiste et son copain qui se bat avec ses dreadlocks. Sinon, à part la scène du train j'ai trouvé ça très très nul.

Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4850
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

Re: X-Men : Dark Phoenix - Simon Kinberg - 2019

Messagepar kevo42 » 10 juin 2019, 09:31

Magneto et ses potes altermondialistes était un élément déjà présent dans le 3, avec le vilain dont le pouvoir était d'envoyer des bouts de bois. Je sais pas ce que Simon Kinberg a avec ça.
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités