Casino (Martin Scorsese - 1995)

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
F-des-Bois
Jess Franco
Jess Franco
Messages : 503
Inscription : 10 juil. 2007, 10:53

Casino (Martin Scorsese - 1995)

Messagepar F-des-Bois » 24 juin 2018, 09:36

Image

La marque des grands films c'est qu'absolument personne d'autre pourrait refaire la même chose (note c'est un peu con ce que je dis parce que Mortal Kombat 2, même en voulant refaire pareille bouse...) ou alors un Paul Thomas Anderson des grands jours à la limite.

Quelle densité ce film, un rythme de malade, des acteurs on fire. Le souci du détail ressort dans chaque plan et puis Sharon Stone se voit offrir sa 2ème opportunité de briller à l'écran (on sait pas à ce moment là que plus de 20 ans plus tard, il y en aura plus d'autres).

Un monument ce film ! Son meilleur?

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 7115
Inscription : 10 mai 2005, 21:01
Localisation : avec mon ptit Harry !

Re: Casino (Martin Scorsese - 1995)

Messagepar Prodigy » 24 juin 2018, 10:06

Je préfère d'un chouilla les Affranchis qui a un côté plus ludique, "sale gosse", là où Casino est plus opératique, mais putain de chef-d'oeuvre dans les deux cas. Ses deux meilleurs pour moi, clairement.

Avatar de l’utilisateur
Lord Ruthven
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 7039
Inscription : 18 août 2005, 20:19

Re: Casino (Martin Scorsese - 1995)

Messagepar Lord Ruthven » 24 juin 2018, 10:15

Attention de ne pas confondre Paul WS Anderson avec le tacheron qui a réalisé Magnolia.

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 7115
Inscription : 10 mai 2005, 21:01
Localisation : avec mon ptit Harry !

Re: Casino (Martin Scorsese - 1995)

Messagepar Prodigy » 24 juin 2018, 11:44

:|

Avatar de l’utilisateur
F-des-Bois
Jess Franco
Jess Franco
Messages : 503
Inscription : 10 juil. 2007, 10:53

Re: Casino (Martin Scorsese - 1995)

Messagepar F-des-Bois » 24 juin 2018, 11:50

C'est une boutade ou j'ai pas compris :o

Avatar de l’utilisateur
Nice Panda
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 2931
Inscription : 31 janv. 2006, 13:41
Localisation : Somewhere over the rainbow

Re: Casino (Martin Scorsese - 1995)

Messagepar Nice Panda » 24 juin 2018, 12:24

Ben non, Lord dit le vrai. 8)

Sinon, le défaut de ce Casino est d'arriver après le ultimate masterpiece que reste Good Fellas, au point de n'en être qu'une déclinaison - brillante, certes, mais déclinaison quand même (mêmes thématiques, mêmes acteurs, même réal, même progression).

Me souviens en ce sens de l'interview de Scorsese dans les Cahiers, à l'époque de la sortie, où le journaliste établissait un parallèle fort juste entre les deux films et les Rio Bravo et El Dorado de Hawks (le second étant un quasi-remake du premier).
Ce à quoi Marty avait répondu un truc du style : "C'est vrai. Et il me reste maintenant à faire mon Rio Lobo (western toujours réalisé par Hawks et lui-même pseudo-remake de Rio Bravo et El Dorado) !"

Au moins ne pourra-t-on pas le taxer d'hypocrisie. :D
Image

Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4142
Inscription : 22 mars 2006, 20:18
Contact :

Re: Casino (Martin Scorsese - 1995)

Messagepar Nicolas » 24 juin 2018, 17:55

J'ai aussi une préférence pour "les affranchis", mais " casino" ça tabasse sévère quand même...
Et pour faire mon Jean Tulard, Sharon Stone y livre une composition hautement habitée. Elle y est exceptionnelle.
"le couloir Rosenthalien catalyse la quintessence freudienne du vide dans son cul" Meltingman, avril 2009.

Avatar de l’utilisateur
Natale
Michel Ricaud
Michel Ricaud
Messages : 4474
Inscription : 15 août 2005, 20:19
Localisation : Latitude : 41.860724 Longitude : 8.791398

Re: Casino (Martin Scorsese - 1995)

Messagepar Natale » 24 juin 2018, 20:42

Casino est moins ludique et plus difficile d'accès que les affranchis. Le mauvais gout de Las Vegas, l'intrigue et les sous intrigues foisonnantes. Il m'a fallu plusieurs visionnages pour comprendre toutes les intrigues et identifier tous les personnages mais quel pied une fois cette besogne accomplie !
J'adore les affranchis mais j'ai une très légère préférence pour Casino que je classe dans mon top 10 perso. Le film est d'une telle richesse que l'on fait des découvertes à chaque visionnage. Et cette réutilisation de la musique de Delerue est sublime. Et ce dénouement tragique m’arrache des larmes à chaque fois.
Comme dit le grand Jean Tulard, Sharon Stone y trouve un nouveau rôle mythologique.

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 7115
Inscription : 10 mai 2005, 21:01
Localisation : avec mon ptit Harry !

Re: Casino (Martin Scorsese - 1995)

Messagepar Prodigy » 24 juin 2018, 20:46

La scène où De Niro voir Stone pour la première fois, c'est un truc tout con, fait 5000 fois au cinéma (gros plan sur lui, gros plan sur elle, la musique qui démarre), mais bordel, j'en ai des frissons à chaque fois...

Avatar de l’utilisateur
Natale
Michel Ricaud
Michel Ricaud
Messages : 4474
Inscription : 15 août 2005, 20:19
Localisation : Latitude : 41.860724 Longitude : 8.791398

Re: Casino (Martin Scorsese - 1995)

Messagepar Natale » 24 juin 2018, 20:54

Prodigy a écrit :La scène où De Niro voir Stone pour la première fois, c'est un truc tout con, fait 5000 fois au cinéma (gros plan sur lui, gros plan sur elle, la musique qui démarre), mais bordel, j'en ai des frissons à chaque fois...

Et en plus c’est une musique sirupeuse ! Ce film tient du miracle !
C’est aussi le film où Marty a selon lui (et il a raison) réalisé la scène la dure et la plus violente de sa carrière. la séquence du champ de maïs qui m'avait tétanisé à l'époque.

Avatar de l’utilisateur
F-des-Bois
Jess Franco
Jess Franco
Messages : 503
Inscription : 10 juil. 2007, 10:53

Re: Casino (Martin Scorsese - 1995)

Messagepar F-des-Bois » 25 juin 2018, 13:23

Natale a écrit :
Prodigy a écrit :La scène où De Niro voir Stone pour la première fois, c'est un truc tout con, fait 5000 fois au cinéma (gros plan sur lui, gros plan sur elle, la musique qui démarre), mais bordel, j'en ai des frissons à chaque fois...

Et en plus c’est une musique sirupeuse ! Ce film tient du miracle !
C’est aussi le film où Marty a selon lui (et il a raison) réalisé la scène la dure et la plus violente de sa carrière. la séquence du champ de maïs qui m'avait tétanisé à l'époque.


C'est très fort ça, on est vraiment partagé entre le fait d'être satisfait que Nicky Santoro se fasse régler son compte et on est bouleversé par le sort qui l'attend et ses pleurs de petit garçon...

Avatar de l’utilisateur
Natale
Michel Ricaud
Michel Ricaud
Messages : 4474
Inscription : 15 août 2005, 20:19
Localisation : Latitude : 41.860724 Longitude : 8.791398

Re: Casino (Martin Scorsese - 1995)

Messagepar Natale » 25 juin 2018, 14:48

Exactement. Et plus que les coups, sa plus grosse douleur sera le spectacle auquel il sera contraint d'assister.

Avatar de l’utilisateur
Mike Hunter
Rob Zombie
Rob Zombie
Messages : 93
Inscription : 13 juil. 2014, 01:18
Contact :

Re: Casino (Martin Scorsese - 1995)

Messagepar Mike Hunter » 30 juin 2018, 08:12

Natale a écrit :Il m'a fallu plusieurs visionnages pour comprendre toutes les intrigues et identifier tous les personnages mais quel pied une fois cette besogne accomplie !
J'adore les affranchis mais j'ai une très légère préférence pour Casino que je classe dans mon top 10 perso. Le film est d'une telle richesse que l'on fait des découvertes à chaque visionnage. Et cette réutilisation de la musique de Delerue est sublime. Et ce dénouement tragique m’arrache des larmes à chaque fois.
Comme dit le grand Jean Tulard, Sharon Stone y trouve un nouveau rôle mythologique.


Pour moi aussi, ce n'est pas forcément un film que j'ai apprécié dès la première vision, il m'en a bien fallu 3-4 pour bien rentrer dans l'histoire et l'univers. Depuis, je me le remate plusieurs fois par an sans problèmes.

J'avais entendu une analyse du film où Sam ROTHSTHEIN symbolisait la clique de jeunes réalisateurs un peu frappés du Nouvel Hollywood qui espéraient renverser le système des studios au début des années 70. Des petits gars sortis de nulle part à qui on a offert un gâteau beaucoup trop gros pour eux et qui finirent par se faire rattraper par le système. Dans les dernières séquences alors que le rêve est fini, ROTHSTHEIN explique en voix off que tout est terminé dans cette ville et que plus rien ne sera pareil: le cinéma/jeu qui était une affaire de passionnés et de connaisseurs est devenu un espèce de Disneyland sans âme où des touristes qui n'y connaissent rien se font exploiter par des requins.

Avatar de l’utilisateur
Nice Panda
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 2931
Inscription : 31 janv. 2006, 13:41
Localisation : Somewhere over the rainbow

Re: Casino (Martin Scorsese - 1995)

Messagepar Nice Panda » 30 juin 2018, 11:47

Tirade finale qu'on est d'ailleurs en droit en trouver un peu douteuse, tant elle peut sonner comme un regret de l'époque où la mafia régnait ouvertement sur la ville.
Image

Avatar de l’utilisateur
Natale
Michel Ricaud
Michel Ricaud
Messages : 4474
Inscription : 15 août 2005, 20:19
Localisation : Latitude : 41.860724 Longitude : 8.791398

Re: Casino (Martin Scorsese - 1995)

Messagepar Natale » 30 juin 2018, 16:33

Le film est très fort. Réussir à nous attacher à des ordures et pleurer pour elles !
Oui Mike, le film peut être vu comme une métaphore du système qui reprend toujours ses droits à la fin.


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités