Most Beautiful Island - Ana Asensio - 2017

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6665
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Most Beautiful Island - Ana Asensio - 2017

Messagepar Jeremie » 29 mars 2018, 08:13

Image

Luciana s'est enfui de son pays natal (Cuba ? Espagne ? Chili ?) pour vivre à NY, fuyant un potentiel trauma. Dans la galère des petits boulots ingrats, elle rencontre Olga, une jeune fille de l'Est qui semble se faire moins de soucis. Elle lui propose un tuyau : la remplacer le temps d'une soirée où elle doit parader, bien habillée et sans se poser de questions, avec 2000 dollars à la clef. D'abord sceptique, Luciana accepte : on l'envoit alors à une adresse mystérieuse, un sac à main scellé dans la main...

Un premier film court et efficace qui a hélas le défaut de reposer entièrement sur son dernier tiers, tel un court de débutant. Sauf que Ana Asensio, qui joue et dirige derrière la caméra, signe en effet son tout premier film. De l'horreur sociale qui a la bonne idée de ne pas recourir au gore ou au trash qui faire frémir, ce qui est un exploit en 2018, même si la parabole est quand même très obvious (ah ces salauds de bourgeois qui foutent en l'air les immigrés !). Il faut reconnaître en tout cas aux dernières minutes d'être assez éprouvantes...mais pas sûr que ça supporte une seconde vision. Durant tout le suspens invoqué, le fan de genre on a le temps d'égrainer toutes les possibilités quant à ce qui se cache derrière la porte : heureusement, c'est difficilement prévisible :D
Le film, et c'est une surprise, a été tourné en 16 mm pour sans doute retrouver le côté rapeux des bandes 70's : malheureusement, le résultat est un peu trop clean (tout comme dans The Love Witch) et ne tire aucun avantage de la pellicule. Bien essayé.

Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 12 invités