Poor Pretty Eddie - 1973 - Richard ROBINSON

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Mike Hunter
Rob Zombie
Rob Zombie
Messages : 96
Inscription : 13 juil. 2014, 01:18
Contact :

Poor Pretty Eddie - 1973 - Richard ROBINSON

Messagepar Mike Hunter » 12 mars 2017, 13:40

Image

Liz est une chanteuse qui connait un certain succès, mais qui a besoin de faire une pause de quelques jours. Elle va s'arrêter dans un coin paumé du Sud profond et faire la désagréable connaissance des autochtones.

Poor Pretty Eddie est un film d'exploitation au destin assez étrange. Produit par Michael THEVIS, un magnat du porno en quête de respectabilité, il fit un flop conséquent à sa sortie. Il y eut plusieurs ressorties, parfois sous des titres différents, qui furent toutes des échecs financiers.

Poor Pretty Eddie est un film curieux, pas forcément abouti, mais qui vaut largement le coup d’œil. Il est mis en scène par un nommé Richard ROBINSON, précédemment réalisateur de La Grande Partouze (le titre est suffisamment éloquent). On est ici en territoire connu: le Sud profond des États-Unis avec ses péquenauds consanguins, violeurs et assassins qui agressent les gentils citadins. On rajoute une légère couche de blaxploitation pour ratisser un peu plus large (Liz est afro-américaine) et direction les drive-in!

Poor Pretty Eddie est plus proche de la comédie noire et grinçante à la Texas Chainsaw Massacre que du survival oppressant à la Delivrance. Rien que le titre montre que les auteurs ne se préoccupent pas réellement de l'héroïne (Eddie est le nom du violeur) et beaucoup plus à ce groupe de dégénérés. Ils s'avèrent d'ailleurs réellement intéressants que Liz qui n'apparait jamais comme réellement sympathique: Eddie rêve d'être une star de la Country et est fasciné par Liz qu'il a vu dans des magazines et à la télévision. Quand à Bertha, l'obèse compagne d'Eddie, elle est une ancienne starlette dont la gloire est passée et qui craint que Liz ne lui vole son homme.

En terme de mise en scène, Richard ROBINSON fait de nombreuses expérimentations visuelles en terme de montage ou de prise de vues, ce qui n'est pas sans donner un cachet surréaliste au film. Un des moments les plus dérangeants est l'agression de Liz où le réalisateur fait un montage parallèle avec des chiens en train de copuler, le tout sur fond de musique country.

Poor Pretty Eddie est un véritable OVNI cinématographique comme seul le cinéma d'exploitation de l'époque pouvait en produire. Le budget famélique a laissé une totale indépendance aux auteurs qui se sont littéralement lâchés en terme narratifs et visuels.

Image

Image

Surpris de voir au générique la présence de David WORTH, bien connu chez Nanarland pour Air Strike, Lady Kickboxer ou Le Chevalier du Monde Perdu.

Image

Eddie, qui rêve d'être le nouveau Elvis.

Image

Bertha, interprétée par Shelley WINTERS (Notamment La Nuit du Chasseur et Lolita)

Image

L'employé de maison, colosse encore plus attardé que les autres, interprété par Ted CASSIDY qui jouait également le domestique dans la série télévisée La Famille Addams.

Image

Que serait un film de rednecks sans le Shériff du coin? Il est ici interprété par Slim PICKENS, connu pour son rôle du major King Kong dans Docteur Folamour.


Le film est disponible chez l'éditeur Le Chat Qui Fume. La qualité d'image et de son est correcte, le master original ne devant pas être d'une qualité exceptionnelle. En terme de bonus, c'est un peu cheap: on a droit à un reportage de 6 minutes qui raconte notamment les démêlés judiciaires du producteur avec la Justice, mais c'est tout.

Différents visuels du film:

Image

Image

Image

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Brain Damage
Brain Damage
Messages : 9904
Inscription : 28 avr. 2005, 12:39
Localisation : Dans les rêves lesbiens de Bitte Anderson
Contact :

Re: Poor Pretty Eddie - 1973 - Richard ROBINSON

Messagepar Stéphane » 13 mars 2017, 11:22

bah des bonus cheap ... faut trouver quoi dire dessus :-) Déjà là y a un bonus pour expliqué un peu le film et les problèmes de distribution. D'ailleurs l'histoire est hallucinante. C'est le genre de film qui sort sans bonus donc en faire un c'est déjà rare. On ne peut pas avoir 2h par film :-)
Sur le BR y a un commentaire audio où le mec ne dit pas grand chose :-)

sinon le film est top je confirme :-)
Je veux faire l'amour à Cyril Despontin !


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invités