La plus belle soirée de ma vie - Ettore Scola - 1972

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15668
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

La plus belle soirée de ma vie - Ettore Scola - 1972

Messagepar DPG » 30 janv. 2017, 11:40

J'avais entendu parler de ce film au moment de la mort de Scola. Je l'ai ensuite raté lors d'une diff sur Arte. Bon, la troisième fois fut la bonne, je l'ai donc vu en salles la semaine dernière !

Le pitch :
Lors d'un court "séjour en Suisse pour affaires", le dottor Rossi (en fait un patron-voyou et escroc italien qui vient déposer des fonds en Suisse) est attiré par une superbe jeune femme à motocyclette sur des routes escarpées en montagne. Il la suit, mais sa Maserati tombe en panne. Il rentre dans le château d'un comte âgé, ancien magistrat, pour téléphoner. Le comte propose au docteur Rossi de passer la soirée avec lui et trois amis (deux ex-magistrats et un greffier) et de participer à un jeu de rôle. Le jeu consistera à faire le procès de Rossi, et sa vie sera passée au crible…


Pitch intrigant, réal talentueux, casting 3e âge mais en titane (Michel Simon, Pierre Brasseur, Charles Vanel, Alberto Sordi !), j'ai passé un très bon moment. Le film est toujours sur le fil du rasoir à la croisée des genres, tantôt comédie, tantôt drame, on flirte parfois avec l'angoisse, le fantastique, un peu absurde, un peu mystique, un peu à la Bunuel disons, mais l'ensemble fonctionne très bien. Le projet a connu une gestation un peu chaotique, Brasseur est mort en cours de route, et ça a un peu modifié ce qui était prévu, mais je ne trouve pas que ça se voit trop. Le tout est déjà un peu "autre", et finalement, même si on est parfois un peu perdu, ça participe au charme de l’œuvre à mes yeux. Voilà, je ne préfère pas trop en dire sur l'histoire en elle-même, mais je me suis bien laissé porter par cette œuvre atypique, trouble, où l'on ne sait jamais trop où on va nous amener. Une belle ambiance, pas mal de pistes de réflexion ouvertes, on y prend un peu ce qu'on veut, mais on aime cette soirée barrée, hors du temps, hors du monde, à mi chemin entre le rêve et le cauchemar. A découvrir !

Image
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
riton
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 3065
Inscription : 28 avr. 2005, 16:05

Re: La plus belle soirée de ma vie - Ettore Scola - 1972

Messagepar riton » 30 janv. 2017, 19:17

C'est une curiosité notable, et il y a des bonnes choses, mais le "procès" qui aurait dû être le moment fort du film est à ce titre assez décevant. A mon sens, ce petit manque d'intensité mal placé empêche le film d'atteindre sa pleine puissance. Dommage, même si ça reste recommandable.


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 21 invités