Reservoir dogs - Quentin Tarantino - 1992

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15502
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Reservoir dogs - Quentin Tarantino - 1992

Messagepar DPG » 17 août 2015, 19:11

Vu que tout le monde s'écharpe sur QT comme à chacun de ses films, je relisais un peu les threads, et j'en ai pas trouvé sur "Reservoir dogs" !

Pas revu depuis un bail, mais j'avais beaucoup aimé ! Le cast défonce (même s'il n'a pas pris Vincent Gallo), les dialogues tuent, le tout est bien rythmé, prenant, ça charcle un peu, la BO est cool, ça repompe gentiment à gauche à droite, bref, ça pose clairement les bases de son cinéma, pour le meilleur et pour le pire. Je dis "banco" !

Image
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 7115
Inscription : 10 mai 2005, 21:01
Localisation : avec mon ptit Harry !

Re: Reservoir dogs - Quentin Tarantino - 1992

Messagepar Prodigy » 17 août 2015, 19:43

Je dis banco aussi. A l'époque quand tu découvrais le film tu avais vraiment l'impression de mettre les pieds dans un autre cinéma, ça faisait un bien fou. Le cinéma de HK s'est un peu mieux diffusé après donc on a vu plus clairement les influences, mais "copie" ou pas Reservoir Dogs ses dialogues ses personnages ça claque :metaleux: :metaleux:

Avatar de l’utilisateur
Natale
Michel Ricaud
Michel Ricaud
Messages : 4474
Inscription : 15 août 2005, 20:19
Localisation : Latitude : 41.860724 Longitude : 8.791398

Re: Reservoir dogs - Quentin Tarantino - 1992

Messagepar Natale » 17 août 2015, 20:16

j ai découvert le film ado dans un ciné des champ Elysées assis à côté de johnny hallyday qui apparemment a adoré le film vu son hommage dans son clip Debout.
quant au film, je l ai acheté sur tous les support y compris laserdisc. mais quand je repense, je me souviens que je zappais dejà plusieurs scènes de dialogue, particulièrement celle de l épisode Mr Blonde pour ne visionner que les scènes de tension et bien sur ce générique extra.

Avatar de l’utilisateur
Lord Ruthven
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 7042
Inscription : 18 août 2005, 20:19

Re: Reservoir dogs - Quentin Tarantino - 1992

Messagepar Lord Ruthven » 18 août 2015, 08:46

Tout le Tarantino (pre-Death Proof) est déjà là : film d'acteurs et de dialogues, narration éclatée, violence explosive, références assumées -j'ai pas vu City on Fire, ceci dit ça m'évoque une sorte de version costard-flingues d'En Attendant Godot-, un côté un peu poseur...Et étrangement, une nervosité qu'il ne retrouvera presque jamais plus.

Avatar de l’utilisateur
Bast
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4473
Inscription : 20 juin 2005, 17:08

Re: Reservoir dogs - Quentin Tarantino - 1992

Messagepar Bast » 22 août 2019, 16:20

revu hier sur Netflix avec ENOOOORMEMENT de plaisir et je crois bien que c'est celui que je préfère.
Pas revu depuis sa 1ere sortie dvd je pense
Je trouve le dialogue sur les chansons au début super mauvais et c'est un peu ce qui va devenir le tic Tarantino sur les films suivants (dialogues a la con trop super cool) mais punaise ensuite, quel bonheur :lovely:
Image

Avatar de l’utilisateur
Cyril
Administrateur
Administrateur
Messages : 24994
Inscription : 26 avr. 2005, 13:15
Localisation : Sur Mafiameme
Contact :

Re: Reservoir dogs - Quentin Tarantino - 1992

Messagepar Cyril » 22 août 2019, 16:53

"Comme disait mon ami Richard Nixon, mieux vaut une petite tâche sur la conscience qu'une grosse sur l'honneur. Allez en vous remerciant bonsoir."

Avatar de l’utilisateur
burialoftherats
Sparkling Peach
Sparkling Peach
Messages : 1743
Inscription : 25 avr. 2006, 15:17

Re: Reservoir dogs - Quentin Tarantino - 1992

Messagepar burialoftherats » 23 août 2019, 07:45

City on fire, faut pas deconner, c'est a 10 coudes en dessous (meme si tres bien).
Et franchement, si un chef peut faire des meilleures frites qu'au flunch, on ne va pas se forcer a dire que le flunch les faisait avant (belle metaphore non. Quelle Honte...)

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15502
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: Reservoir dogs - Quentin Tarantino - 1992

Messagepar DPG » 10 sept. 2019, 10:56

Revu hier. J'avais pas du le revoir depuis un bon moment, 10 ans minimum, peut être 15... Bon, j'en avais encore des bons souvenirs, parce qu'il avait bien tourné à l'époque de la VHS. Qu'en reste-t-il ? Un chouette moment. Pour un premier film, c'est quand même ultra carré, bien écrit, dialogué, le cast déchire, pas de temps mort (on rêverait aujourd’hui d'un Tarantino de 90 mn !). Les bases de son cinéma sont là, ça parait parfois un peu étriqué, on sent les aspects "premier film" et un budget sans doute restreint, mais putain, on aimerait que tous les premiers films à petit budget aient cette gueule là, cette personnalité, cette nervosité. Je trouve plus forcément ça aussi ouf que qd je l'ai découvert à 15 ans, mais je comprends très bien pourquoi ça m'avait mis cette claque là à l'époque. Quoiqu'il en soit, un très chouette néo-noir, à revoir de temps à autre avec le même plaisir !
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 17 invités