Tusk - Kevin Smith, 2014

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Brain Damage
Brain Damage
Messages : 9870
Inscription : 28 avr. 2005, 12:39
Localisation : Dans les rêves lesbiens de Bitte Anderson
Contact :

Re: Tusk - Kevin Smith, 2014

Messagepar Stéphane » 09 mars 2015, 10:00

Putain mais c'est Johnny Depp à la fin !!!!! Merde je ne l'avais pas reconnu !
Je veux faire l'amour à Cyril Despontin !

Avatar de l’utilisateur
Natale
Michel Ricaud
Michel Ricaud
Messages : 4431
Inscription : 15 août 2005, 20:19
Localisation : Latitude : 41.860724 Longitude : 8.791398

Re: Tusk - Kevin Smith, 2014

Messagepar Natale » 09 mars 2015, 14:27

Concernant le virage du film, je pense que Smith a voulu faire son human centipede à la sauce Loup Garou de Londres et appliquer les leçons de John Landis "il faut utiliser l'humour dans un film d'horreur comme une soupape de sécurité" . D'ailleurs le loup garou et ce Tusk se finisse avec une femme qui dit je t'aime. Franchement , Johnny Depp m'a fait rire avec son strabisme et son look ringard de Columbo quebecois.
Je confirme, Kevin smith arrive à déranger avec sa créature malgré le pitch ridicule et le terrain bien balisé.

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6572
Inscription : 28 avr. 2005, 22:22

Re: Tusk - Kevin Smith, 2014

Messagepar Kerozene » 09 mars 2015, 20:48

D'autant plus que le film est bien plus marrant quand Depp n'est pas à l'écran.
Il est sympa son personnage, mais trois minutes de présence auraient largement suffit.
Image

Avatar de l’utilisateur
Benj
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 9815
Inscription : 11 mai 2005, 09:30

Re: Tusk - Kevin Smith, 2014

Messagepar Benj » 12 mars 2015, 15:25

J'ai trouvé ça vachement glauque, comme quand j'avais vu Human Centipede.
Après ça ne me dérange pas que ça soit un peu bancal et fauché, je préfère ça plutôt qu'un énième film de fantôme de placard ou de tueurs sans saveurs.
Quand à la rupture de ton avec l'arrivée de Depp elle m'a surprise mais ne m'a pas dérangé tant que ça et pourtant je déteste au plus haut point Depp.

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15387
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: Tusk - Kevin Smith, 2014

Messagepar DPG » 05 oct. 2015, 13:22

Bonne petite claque pour ma part. Le film est inégal, Depp est nul, et globalement la fin est en deça. Mais alors par contre, il y a quelques passages qui m'ont mis mal à l'aise comme je le suis rarement face à un film... J'ai même détourné le regard sur une ou deux séquences et ça m'a pas mal trotté dans la tête... Voilà, un truc bancal donc, mais avec deux premiers tiers vraiment bien foutus, donc bilan plutôt positif pour un projet qui ne ressemble pas à grand chose d'autre, chose si rare de nos jours !
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Lord Ruthven
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6955
Inscription : 18 août 2005, 20:19

Re: Tusk - Kevin Smith, 2014

Messagepar Lord Ruthven » 12 mars 2016, 11:02

Une intrigue à la fois absurde et terriblement glauque, entrecoupée de passages chiants où ça cause pire que dans un Tarantino. Tout cela m'a fait penser à La Mouche 2, ce qui est bien.
Mais le tout aurait gagné a être moins verbeux.
Image

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Lord Ruthven
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6955
Inscription : 18 août 2005, 20:19

Re: Tusk - Kevin Smith, 2014

Messagepar Lord Ruthven » 15 mars 2016, 11:34

Nice Panda a écrit :Si quelqu'un pouvait m'expliquer la fin ?

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Je me suis posé la même question. Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Ceci posé, on peut trouver ça peu subtil ou même con.
Image

Avatar de l’utilisateur
F-des-Bois
Bruno Mattei
Bruno Mattei
Messages : 457
Inscription : 10 juil. 2007, 10:53

Re: Tusk - Kevin Smith, 2014

Messagepar F-des-Bois » 10 juin 2017, 18:29

DPG a écrit :Bonne petite claque pour ma part. Le film est inégal, Depp est nul, et globalement la fin est en deça. Mais alors par contre, il y a quelques passages qui m'ont mis mal à l'aise comme je le suis rarement face à un film... J'ai même détourné le regard sur une ou deux séquences et ça m'a pas mal trotté dans la tête... Voilà, un truc bancal donc, mais avec deux premiers tiers vraiment bien foutus, donc bilan plutôt positif pour un projet qui ne ressemble pas à grand chose d'autre, chose si rare de nos jours !



Une fois n'est pas coutume, d'accord avec notre Dam national. Comme dit Smith, c'est un film que personne d'autre n'aurait tourné et j'aime ce genre de projet, qui ne peut germer que dans la tête d'un seul homme au monde ou quasiment. Le film doit aussi beaucoup aux 2 acteurs, Justin Long ce mec est une bénédiction pour les films d'horreur, sans lui Jeepers Creepers ne serait pas non plus entièrement ce qu'il est en terme d'efficacité. Et le regretté Michael Parks, parfaitement casté.

Mal a l'aise aussi à certains moments, un sentiment de claustrophobie...on se sent vraiment enfermé dans cette folie à un moment donné, c'est très rare d'aboutir à ça. Et je vous rejoins tous concernant le changement de ton, Smith évoque Pulp Fiction comme un modèle du genre et il a voulu éclaté un peu Tusk de la même manière. Du coup, j'ai un peu l'impression qu'il se tire un peu une balle dans le pied et comme tout le monde, Johnny Depp commence un peu à casser les glaouis, mais bon le fautif c'est quand même Smith qui pensait que ça allait fonctionner.

Avatar de l’utilisateur
Cyril
Administrateur
Administrateur
Messages : 24817
Inscription : 26 avr. 2005, 13:15
Localisation : Sur Mafiameme
Contact :

Re: Tusk - Kevin Smith, 2014

Messagepar Cyril » 10 juin 2017, 20:36

"Comme disait mon ami Richard Nixon, mieux vaut une petite tâche sur la conscience qu'une grosse sur l'honneur. Allez en vous remerciant bonsoir."

Avatar de l’utilisateur
F-des-Bois
Bruno Mattei
Bruno Mattei
Messages : 457
Inscription : 10 juil. 2007, 10:53

Re: Tusk - Kevin Smith, 2014

Messagepar F-des-Bois » 11 juin 2017, 09:09

Et ben tu m'as donné envie de revoir Any Given Sunday pas plus tard que maintenant.

Avatar de l’utilisateur
Cyril
Administrateur
Administrateur
Messages : 24817
Inscription : 26 avr. 2005, 13:15
Localisation : Sur Mafiameme
Contact :

Re: Tusk - Kevin Smith, 2014

Messagepar Cyril » 11 juin 2017, 11:34

On te retrouve sur le sujet du film dans l'aprés-midi alors :)
"Comme disait mon ami Richard Nixon, mieux vaut une petite tâche sur la conscience qu'une grosse sur l'honneur. Allez en vous remerciant bonsoir."

Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4141
Inscription : 22 mars 2006, 20:18
Contact :

Re: Tusk - Kevin Smith, 2014

Messagepar Nicolas » 21 févr. 2018, 11:41

Ahem... j'avais pas reconnu Johnny Depp de prime abord. Mais bon on s'en fout, il est vraiment trop lourd ce personnage.
Film assez réussi malgré quelques longueurs, notamment les tunnels de dialogues entre Parks et Long. Bon après cette histoire m'a à la fois vraiment perturbé et fait sourire, ce qui n'est pas mal comme mélange. Ce mélange d'absurde, de cruauté est poussé dans les retranchements d'une forme de débilité jouissive avec un final à deux niveaux d'impact, vraiment pas mal.
Après j'ai vraiment préféré "red state"...
"le couloir Rosenthalien catalyse la quintessence freudienne du vide dans son cul" Meltingman, avril 2009.

Avatar de l’utilisateur
Bast
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4401
Inscription : 20 juin 2005, 17:08

Re: Tusk - Kevin Smith, 2014

Messagepar Bast » 06 mars 2019, 13:32

Lord Ruthven a écrit :Une intrigue à la fois absurde et terriblement glauque, entrecoupée de passages chiants où ça cause pire que dans un Tarantino. Tout cela m'a fait penser à La Mouche 2, ce qui est bien.
Mais le tout aurait gagné a être moins verbeux.


Vu en BD FR ce week end et tout pareil que Lord.
Sympathique et marrant mais j'en attendais vraiment plus a tout point de vue (de sang, de larmes, de rires, d’émotions, la vie quoi...)
Pas touché une seule seconde par le héros et ce qui lui arrive en fait et je m'attendais au pire en matière de scène "choc", va savoir pourquoi... par contre la copine hispano [inlove]
D'ailleurs, elle le trompe ou pas ?
On les voit tous les deux dans une chambre mais pas vraiment compris si trompage ou pas ( on voir rien et ils se réveillent tete bêche , comme dirait ma regrettée Grandmere, alors que dans la scene precedente ya tirliriponpon avec le héros, au pire on s'en fout :) )
Depp est marrant 5 minutes pis après prfffffff

Pour le final , l’explication est dans les bonus, c'est l’évocation de cette scène lors d'un podcast qui a aboutit au final a la création du film, ils n'allaient pas la couper ;)
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher

Mais bon, c'est vrai qu'on comprends difficilement que les autres personnages n'aient rien fait.
Bref, sympathique mais loin d’être indispensable
Image

Avatar de l’utilisateur
Dino Velvet
Bruno Mattei
Bruno Mattei
Messages : 181
Inscription : 19 janv. 2012, 19:59
Localisation : Nilbog

Re: Tusk - Kevin Smith, 2014

Messagepar Dino Velvet » 24 mars 2019, 11:16

C’est drôle à dire mais, finalement, le faux-pas Top cops aura peut-être été une bonne chose :roll:

Sans ce raté (de l’aveu même de son auteur), la filmographie de Kevin Smith n’aurait pas connu la même inflexion.

Nous n’aurions pas eu droit à Red state, ni à Tusk.

Tusk, une « comédie horrifique » affichant des dehors hallucinants (dans le genre WTF, ça se pose là).

Ce qui est intéressant c’est que, quelque part, cette façade hautement nawak a quelque chose de trompeur.

Aussi barré qu’il puisse être (et il l’est sacrément), Tusk n’en est pas moins un métrage rigoureux dans sa facture (prêtez attention à la minutie du découpage et à la qualité de la progression narrative).

Le film ne cesse de surprendre mais tient la distance.

Le résultat est hybride mais les ingrédients parfaitement dosés.

Gros travail d’équilibriste de la part de Kevin Smith 8)

Résultat : une œuvre au ton très particulier.

Poilante et noire (triste destinée d’un geek devenu suffisant).

C’est drôle (ce dialogue mémorable avec le douanier canadien ! :mrgreen:), troublant (certains moments font penser à certains Miike). Un peu flippant aussi.

Les acteurs sont juste parfaits (j’ai adoré la longue discussion entre Justin Long et Michael Parks).

Une jolie curiosité filmique :P
"Il a les yeux blindés"

"Now I've got a machine gun ho ! ho ! ho !"

"Are you gonna bark all day, little doggie, or are you gonna bite ?"


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Lord Ruthven et 13 invités