Django Unchained - Quentin Tarantino, 2012

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Basculo Cui Cui
John Milius
John Milius
Messages : 15505
Inscription : 29 avr. 2005, 19:10
Localisation : a la plage

Re: Django Unchained - Quentin Tarantino, 2012

Messagepar Basculo Cui Cui » 17 févr. 2013, 20:10

Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Basculo Cui Cui
John Milius
John Milius
Messages : 15505
Inscription : 29 avr. 2005, 19:10
Localisation : a la plage

Re: Django Unchained - Quentin Tarantino, 2012

Messagepar Basculo Cui Cui » 21 févr. 2013, 11:42




:crazymeuh: :crazymeuh: :crazymeuh: :crazymeuh:
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Dan
Bruno Mattei
Bruno Mattei
Messages : 464
Inscription : 29 janv. 2012, 04:51
Localisation : Rouen / Paris
Contact :

Re: Django Unchained - Quentin Tarantino, 2012

Messagepar Dan » 25 févr. 2013, 01:13

Un bon petit claquage de beignet en bonne et due forme
:beignet2:

Un très bon Tarantino, que j'avais lâché depuis le Boulevard de la Mort, que j'avais trouvé insupportable (bon, en même temps, en VO sous-titré coréen). 2h44, mais je les ais pas vues passer. C'est du référentiel à longueur de temps, mais j'ai trouvé ça quand même très cool puisqu'il s'agit plus du bonus que du fond en lui-même. En plus, la narration est plutôt claire, sans son chapitrage relou, et une mise en scène impeccable.

Des scènes fantastiques : celle du KKK, les gunfights, les discussions, surtout celle de la salle à manger. Un casting aux petits oignons (DiCaprio excellent, et Foxx jouissif) et un très bon dosage entre action, humour, parlotte, tension... Bien aimé comment on passe de la partie chasseur de primes à la suivante : ça aurait pu être bien plus brut, mais ça passe tout seul.

J'ai pas été téléporté plus que ça par la BO par contre (les deux Kill Bill et Pulp Fiction sont loin, très loin devant).
« C'est formidable le cinéma. On voit des filles avec des robes. Le cinéma arrive et on voit leurs culs... » Jean-Luc Godard

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15476
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: Django Unchained - Quentin Tarantino, 2012

Messagepar DPG » 06 mars 2013, 22:51

Le film arrive qd même à 4 millions d'entrées :shock:
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4873
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

Re: Django Unchained - Quentin Tarantino, 2012

Messagepar kevo42 » 08 mars 2013, 13:23

C'est bien. Tout le monde a envie de le voir. Tarantino, c'est comme Tim Burton, le cinéaste que les gens vont voir en se disant : je pourrai en parler à table pour épater les voisins, et en même temps on passe un bon moment.
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15476
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: Django Unchained - Quentin Tarantino, 2012

Messagepar DPG » 08 mars 2013, 17:49

Disons que ces derniers temps, on passe qd même pas toujours des bons moments avec Burton ! :D :(

Et je dis ça, je l'ai aimé 1000 fois plus que QT.... :(
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4873
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

Re: Django Unchained - Quentin Tarantino, 2012

Messagepar kevo42 » 08 mars 2013, 20:46

Je suis entièrement d'accord. Mais, quand tu vois la queue pour l'expo Burton à la cinémathèque, ou que tu vois l'attente qu'il y avait autour d'Alice (wow Burton, fais Alice, ça va être fort, bah on a vu) tu te rends compte qu'il a encore une aura, et qu'il fait vachement de box-office.
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)

Avatar de l’utilisateur
Binky
Jess Franco
Jess Franco
Messages : 850
Inscription : 13 juin 2011, 09:59

Re: Django Unchained - Quentin Tarantino, 2012

Messagepar Binky » 08 mars 2013, 22:29

C'est en cela que le film est le meilleur Tarantino: au fond, même les non-initiés peuvent adorer. Il y a tous les petits trucs tarantiniens mais un énorme quelque chose en plus. Avant tout, c'est un putain de film, avant d'être un putain de Tarantino.
On peut pas en dire autant de Dark Shadows.
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Basculo Cui Cui
John Milius
John Milius
Messages : 15505
Inscription : 29 avr. 2005, 19:10
Localisation : a la plage

Re: Django Unchained - Quentin Tarantino, 2012

Messagepar Basculo Cui Cui » 24 juin 2013, 10:16

Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15476
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: Django Unchained - Quentin Tarantino, 2012

Messagepar DPG » 24 juin 2013, 10:26

Y a Kurt Russell dans le film ? :shock: :cochon: :?:
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4873
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

Re: Django Unchained - Quentin Tarantino, 2012

Messagepar kevo42 » 24 juin 2013, 11:37

Non. Et je crois pas qu'il y ait Joseph Gordon Levitt non plus. Ca a dû être fait quand le film était en projet.
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15476
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: Django Unchained - Quentin Tarantino, 2012

Messagepar DPG » 24 juin 2013, 11:49

Yep, ça doit être ça, en effet.

Dans ce cas là, ils ont de quoi remplir 4 affiches avec tous les noms annoncés qui ont quitté le navire un jour ou l'autre ! :D :crazymeuh:
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
NickLezob
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6018
Inscription : 29 avr. 2005, 21:17

Re: Django Unchained - Quentin Tarantino, 2012

Messagepar NickLezob » 24 juin 2013, 12:40

Image
Il y a un bout de l'affiche de Drum (Warren Oates dans les bras de Pam Grier), pseudo séquelle de Mandingo aux dialogues superbement outranciers. Le Django de Tarantino est d'ailleurs bien plus proche de Drum que du Django de Corbucci.

Avatar de l’utilisateur
chatterie royale
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 2176
Inscription : 09 déc. 2009, 14:20

Re: Django Unchained - Quentin Tarantino, 2012

Messagepar chatterie royale » 21 janv. 2019, 11:17

les 2h45 passent plutôt bien malgré le gros coup de mou.
comme pas mal de monde, je retiendrai surtout la première partie qui est un solide western, avec une touche d'originalité et de fun.
puis ça part en vrille dès qu'ils mettent les pieds au mississippi. "caméo" de franco nero navrant, voyage interminable et peu utile à l'intrigue, dîner tarantinesque au possible (le cours de phrénologie, pitié...), puis gunfight grand guignol à la john woo (ça c'était sympa mais un peu tardif). surtout toute cette partie repose sur une stratégie commerciale fumeuse qui a pour seul objectif au final de racheter la femme de django à moindre coût, alors qu'ils ont accumulé un magot pendant l'hiver.
et puis il y a aussi cette obsession du racisme qui m'a fait saturer au bout d'un moment. Je veux bien que ce soit pour dénoncer ou justifier une vengeance, mais j'ai trouvé ça lourdingue pendant presque 3h.
enfin on sait tous que le nom "Django" a été collé sur des tas de westerns disparates, notamment pour en faciliter l'export, mais tout de même, un Django esclave qui chevauche avec des lunettes de soleil sur fond de hiphop, ça me laisse encore perplexe, surtout quand on cite l'original à plusieurs reprises :|


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 10 invités