Inferno - Dario Argento - 1979

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Lord Ruthven
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6939
Inscription : 18 août 2005, 20:19

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Lord Ruthven » 07 févr. 2012, 19:29

ben en fait, oui :D
Mais par exemple et pour rester sérieux, l'Oiseau au Plumage de Cristal ou le Chat a Neuf Queues, on peut pas dire que ce sont de délirantes bombes esthétiques et formelles, pourtant ce sont des films que je trouve tres solides et réussis, bien mieux pensé et construits en terme de fond que Suspiria. Je prefere même L'Oiseau a son petit frere, les frissons de l'Angoisse.
Image

Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4817
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar kevo42 » 07 févr. 2012, 19:47

La scène d'ouverture de l'oiseau au plumage de cristal est monstrueuse visuellement. Je pense que c'est indiscutable.

Et il y a un moment assez précis dans mother of tears, qui commence au moment de la scène du taxi en signature de woermann et qui termine au moment où Asia arrive sur le lieu même du culte de la mère des larmes qui est très réussi, parce qu'on y retrouve ce qu'on aime dans le cinéma de Dario Argento : la passion pour l'architecture, le mystère, et une capacité à faire de beaux plans.

Pour moi, Argento est plus un cinéaste des préliminaires en matière d'horreur : toute la mise en place qui précède les meurtres, les déambulations dans des lieux pas possibles, sont ce qui rend le film intéressant. Les mises à mort en elle-même, que ce soit dans Suspiria, Inferno, ou même les frissons de l'angoisse, sont pas fabuleuses.

A la limite, dans mother of tears, la première mise à mort, aux effets spéciaux bien moches est intéressante parce qu'il y va à fond. Je n'ai pas vu les films vraiment années 80 donc je sais pas si le tournant gore qu'il y a amorcé est vraiment une très bonne chose ou pas.

Si tu dis que ce qui t'intéresse le plus est la construction du scénario, il faudrait pour avoir un Argento parfait, avoir un film à l'intrigue complexe et bien ficelée (encore que bon, l'oiseau au plumage de cristal c'est pas fou non plus en terme d'histoire), une esthétique architecturale déambulatoire forte, et du gore qui assure lors des mises à mort.

A-t-il fait un film qui ressemblerait à ce descriptif (peut-être un peu les profundo rosso) ? Est-ce que ces trois qualités : construction / onirisme / jusqu'au boutisme ne s'annuleraient pas ?

Je ne sais pas et je pense qu'Argento est trop cramé pour le savoir non plus.
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6665
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Jeremie » 07 févr. 2012, 20:01

kevo42 a écrit : Les mises à mort en elle-même, que ce soit dans Suspiria, Inferno, ou même les frissons de l'angoisse, sont pas fabuleuses.



Oui alors, je te suis pas du tout :D Argento c'est l'art de la mise à mort ! A la limite, c'est plutôt les meurtres d'Inferno qui sont un poil foireux (les chats, mon dieu :shock: ).

Avatar de l’utilisateur
Lord Ruthven
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6939
Inscription : 18 août 2005, 20:19

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Lord Ruthven » 07 févr. 2012, 20:40

A-t-il fait un film qui ressemblerait à ce descriptif


le Sindrome de Stendhal, sans l'aspirine en CGI. [geek]
Tenebres, peut être.
Image

Avatar de l’utilisateur
Natale
Michel Ricaud
Michel Ricaud
Messages : 4567
Inscription : 15 août 2005, 20:19
Localisation : Latitude : 41.860724 Longitude : 8.791398

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Natale » 07 févr. 2012, 22:16

les mises à mort de suspriria sont foireuses sauf la 1ère avec la corde. Celle de l'aveugle est expédidée en deux coups de crocs, les gorges tranchées passent en un clin d'oeil et la mort de la vieille sorcière est balancée comme s'il n'y avait plus assez de pellicule pour filmer.

Et je suis tout à fait d'accord, si l'on vire les fulgurances, les magnifiques couleurs et le sens de l'architecture de sa trilogie, il ne reste que le ridicule du jeu d'acteur, rythme assomant et un scénario torché à la va vite. Bref on se retrouve chez L.F

Avatar de l’utilisateur
Woermann
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 1271
Inscription : 20 oct. 2005, 17:35
Localisation : Pas loin de chez Superwonderscope qui voulait revoir sa Normandie!!
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Woermann » 08 févr. 2012, 16:05

kevo42 a écrit :
Et il y a un moment assez précis dans mother of tears, qui commence au moment de la scène du taxi en signature de woermann et qui termine au moment où Asia arrive sur le lieu même du culte de la mère des larmes qui est très réussi, parce qu'on y retrouve ce qu'on aime dans le cinéma de Dario Argento : la passion pour l'architecture


Je dirais même la passion pour les Arts en général, les tableaux qu'on voit à de nombreuses reprises en arrière plan, le générique de fin, Asia qui s'évapore dans les livres à côté d'un bouquin de Poe :) , le passage en BD "fumetti", le plan final en forme de peinture naîve.. :wink:
Image

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6665
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Jeremie » 30 juin 2018, 17:37

ESC annonce un bluray avec un nouveau master ! Wild Side aurait donc lâché les droits ?...
Une bonne initiative en tout cas, en espérant que ce soit un scan 4k...

Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4169
Inscription : 22 mars 2006, 20:18
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Nicolas » 30 juin 2018, 20:29

Le wild side me contentait, très franchement... mais bon qu'est ce qu'on ferait pas pour Irene Miracle
"le couloir Rosenthalien catalyse la quintessence freudienne du vide dans son cul" Meltingman, avril 2009.

Avatar de l’utilisateur
Natale
Michel Ricaud
Michel Ricaud
Messages : 4567
Inscription : 15 août 2005, 20:19
Localisation : Latitude : 41.860724 Longitude : 8.791398

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Natale » 30 juin 2018, 21:47

Nicolas a écrit :qu'est ce qu'on ferait pas pour Irene Miracle

Bien dit !
Les Argento ont en est à combien de remasterisations ? 4...5 ??? :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6665
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Jeremie » 09 sept. 2018, 21:08

On compte plus, et c'est pas le cas actuel de Inferno qui va arranger les choses :D

ESC confirme donc le collector pour Novembre, avec un joli mediabook, allant jusqu'à sous entendre que c'est Bava qui sera sur la liste peu après (La baie sanglante et Le corps et le fouet). Pour le Argento, ils précisent seulement "nouveau master haute def" mais le fait qu'ils ne relèvent guère d'un master 4k fait assez peur. Parce que si Blue Underground arrive devant comme pour L'enfer des zombies, ils auront l'air fin...

Image

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Brain Damage
Brain Damage
Messages : 10000
Inscription : 28 avr. 2005, 12:39
Localisation : Dans les rêves lesbiens de Bitte Anderson
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Stéphane » 09 sept. 2018, 23:05

En même temps le master 4K du Chat à 9 queues chez Arrow est une belle merde par rapport au 2K. DOnc tout est possible :-)
Je veux faire l'amour à Cyril Despontin !

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6665
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Jeremie » 10 sept. 2018, 16:08

Ou celui de Dawn of the dead. Ou celui de Razorback. :D

On verra ceux de Maniac ou de Zombi pour juger d'abord :)

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6665
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Jeremie » 30 nov. 2018, 22:25

Après la sortie du collector il y a quelques semaines, ESC s'est empressé de sortir une édition simple sans le livret. Si j'avais su...quoique bon.
Ce n'est evidemment pas un nouveau master mais celui (ou en tout cas il est très proche) du bluray Camera Obscura, qui était la dernière édition en date (2012 quand même). Elle est un poil moins contrastée que celle de Blue Underground, mais le saut n'est pas gigantesque. J'ai sauté sur l'occasion car j'aime beaucoup la vf :) ceci dit, si Lustig rebalance un master 4k juste après comme pour L'enfer des zombies, ce sera vraiment pas de chance...

Dans l'ordre : le BLUE UNDERGROUND / CAMERA OBSCURA / ESC

Image
Image
Image

BLUE UNDERGROUND / ESC
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Brain Damage
Brain Damage
Messages : 10000
Inscription : 28 avr. 2005, 12:39
Localisation : Dans les rêves lesbiens de Bitte Anderson
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Stéphane » 01 déc. 2018, 00:54

Bizarre Esc a gommé la fille sur la capture d'en bas :)

Sinon c'est pas Camera Obscura ...
Je veux faire l'amour à Cyril Despontin !

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6665
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Jeremie » 01 déc. 2018, 18:06

Stéphane a écrit :Bizarre Esc a gommé la fille sur la capture d'en bas :)


Sont fort hein ? :D

Sinon c'est pas Camera Obscura ...


Bah comme je le disais je sais pas si c'est le même, mais on est extrêmement proche quand même...


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 11 invités