Inferno - Dario Argento - 1979

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4817
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar kevo42 » 03 janv. 2011, 23:26

Mais il faut croire que ça plaît à certains...


Image

Ecoute, mon petit Peter, tu confonds la coquetterie et la classe. Tu dépenses tout ton argent dans des blu-ray en import, juste pour avoir de belles jaquettes, au détriment de la qualité de la copie. Tu es fou. Mais enfin, si ça te plaît. Mais permets-moi de te dire que c'est has-been...
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)

Avatar de l’utilisateur
Basculo Cui Cui
John Milius
John Milius
Messages : 15424
Inscription : 29 avr. 2005, 19:10
Localisation : a la plage

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Basculo Cui Cui » 04 janv. 2011, 06:03

Image

si je revenais au pouvoir, les gens qui font des jaquettes en bois d'arbre comme les wild side récents, je les ferai fister avec du jex four !!!!
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4817
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar kevo42 » 04 janv. 2011, 07:31

:lol:
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)

Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15323
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar DPG » 04 janv. 2011, 10:12

Vous êtes des grands malades :mdr: :mdr: :mdr:
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6665
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Jeremie » 01 juil. 2011, 11:41

Chopé le Blue Underground au Virgin des Champs, j'avoue n'avoir pas résisté bien longtemps :oops:
Je ne peux faire de comparaison avec le Arrow ou le Wild Side, mais en tout cas c'est une belle claque ce blu-ray :shock: Tout le passage sous le pont révèle des plans incroyables, la partie à Rome resplendit...
Pour le peu que j'en ai revu, une oeuvre toujours aussi fascinante, véritable film de drogué dans le bon et le mauvais sens du terme (ça joue comme dans un film porno :| ). Mais bon au moins, Argento avait encore la capacité de nous offrir de vraies fulgurances (ce plan sur la lune sur fond de Verdi :shock: [inlove] [inlove] [inlove] ).

MATER !

Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4817
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar kevo42 » 06 févr. 2012, 21:05

Ca y est j'ai vu tous les films de la trilogie des sorcières. Je savais pas qu'on voyait la mère des larmes aussi dans celui-là : de ce point de vue mother of tears est fidèle à ce inferno, car elle y avait déjà l'air d'une pute.

Sinon, c'est super. Pas forcément un film de drogué, mais un film cauchemar, un peu comme Mulholland Drive, avec une narration marabout bout de ficelle qui a dû bien déstabiliser les gens à l'époque. Par contre, on sent que Dario se lâche et ose tout, même les squelettes en plastique :shock: [inlove]

La musique est bien. Par moment, on dirait du mars volta avec des gens qui chantent en latin.

Visuellement c'est beau beau beau beau à l'infini, avec une perte de qualité d'image assez bizarre d'un plan à l'autre. Je veux bien que Wild Side n'ait pas voulu trop en faire sur la restauration, mais y a des moments où on a l'impression de voir un film composé à partir de plusieurs copies dans des états très différents.

En résumé : un film indispensable.
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6665
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Jeremie » 06 févr. 2012, 21:41

kevo42 a écrit :Pas forcément un film de drogué, mais un film cauchemar.



Oh ben si quand même. Rien que les couleurs :D
Je l'ai revu une deuxième fois sur le splendide blu-ray de Blue Underground et je me suis surpris à avoir un putain de fou-rire lorsque le cuisto se tape un sprint pour défoncer la gueule du libraire :crazymeuh: la fatigue devait jouer, mais je crois que l'illogisme totale de la scène m'a éclaté en pleine gueule :mrgreen:
Sinon c'est toujours aussi bien quand même...

Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4817
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar kevo42 » 06 févr. 2012, 22:30

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6665
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Jeremie » 06 févr. 2012, 22:34

Oui oui, on le comprends bien dans Mother of Tears : tout le pouvoir que les mères détiennent sur les animaux et les humains...
C'est pas illogique, mais fallait saisir à l'époque :D

Avatar de l’utilisateur
Natale
Michel Ricaud
Michel Ricaud
Messages : 4567
Inscription : 15 août 2005, 20:19
Localisation : Latitude : 41.860724 Longitude : 8.791398

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Natale » 06 févr. 2012, 23:38

je comprends pas la critique envers le jeu d'acteur sur ce film. Leur jeu est exactement calqué sur celui de suspiria. Jessica harper joue aussi dans suspiria que n'importe quelle actrice d'inferno.

Avatar de l’utilisateur
Woermann
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 1271
Inscription : 20 oct. 2005, 17:35
Localisation : Pas loin de chez Superwonderscope qui voulait revoir sa Normandie!!
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Woermann » 07 févr. 2012, 13:44

kevo42 a écrit :Ca y est j'ai vu tous les films de la trilogie des sorcières. Je savais pas qu'on voyait la mère des larmes aussi dans celui-là : de ce point de vue mother of tears est fidèle à ce inferno, car elle y avait déjà l'air d'une pute.


Mater Suspiriorum était d'ailleurs incarnée par une ancienne prostituée dans "Suspiria".

Natale a écrit :je comprends pas la critique envers le jeu d'acteur sur ce film. Leur jeu est exactement calqué sur celui de suspiria. Jessica harper joue aussi dans suspiria que n'importe quelle actrice d'inferno.


Leigh McCloskey est pas génial quand même, je prèfère Jessica voire Asia dans "Mother of Tears".
Image

Avatar de l’utilisateur
kevo42
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4817
Inscription : 24 août 2009, 13:58
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar kevo42 » 07 févr. 2012, 17:30

Par contre, quelqu'un comprend qui sont les trois mères, en fait ?

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
"Gambader dans la campagne, de préférence nu, semble être le projet n°1 du cinéma français" (Les cahiers du cinéma)

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6665
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Jeremie » 07 févr. 2012, 17:57

C'est une manière de boucler la boucle à mon sens (de la même manière que la partie à Rome permet d'introduire la puta madre). Parce que je suis pas sûr qu'Argento était prêt à se relancer pour un troisième film à l'époque (enfin, pas sûr)...
Bon en même temps, c'est pas comme si le cinéma d'Argento était cohérent :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Lord Ruthven
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6939
Inscription : 18 août 2005, 20:19

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Lord Ruthven » 07 févr. 2012, 19:21

le truc c'est que si on enleve tous le côté esthétique et les fulgurances formelles de Suspiria par exemple, on obtient quelque chose qui est assez loin d'être le meilleur Argento. Tous le côté semi-foireux de la trilogie des meres -histoire mal foutue, acteurs limites, rithme perfectible, construction bancale...- nous a sauté a la gueule dans le troisieme car il avait la malchance d'être moche, mais tout était déja la ou presque dans Suspiria et Inferno. Mais pour ces deux, le budget scénario a été rebasculé dans l'achat de coke et de gélatine a projo, donc ca passe.

:blased:
Image

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6665
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25
Contact :

Re: Inferno - Dario Argento - 1979

Messagepar Jeremie » 07 févr. 2012, 19:24

Les dialogues et le jeu des acteurs sont quand même beaucoup moins médiocres dans Suspiria, n'exagérons rien...

Non mais là en même temps, t'es en train de dire que si les films d'Argento n'étaient pas beaux, ils seraient ratés. Ben c'est ce qui arrive hein :mrgreen:


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 12 invités