Le dernier pour la route - P. Godeau - 2009

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
DPG
Extincteur dans l'anus
Extincteur dans l'anus
Messages : 15669
Inscription : 30 avr. 2005, 00:09
Localisation : South Side

Le dernier pour la route - P. Godeau - 2009

Messagepar DPG » 27 sept. 2009, 17:24

Hervé, patron d'une agence de presse, décide d'en finir avec l'alcool. Loin de tout et grâce aux autres, il parvient à combattre sa dépendance, en repartant vers une nouvelle vie...

Image
Je repars pour une nouvelle vie

Bon, film qui semblait sur le papier ultra casse gueule, vu le sujet, qui peut vite être traité de manière lourde, appuyé, avec un acteur principal qui en fait des caisses en alcoolique sur la voie de la rédemption. De ce point de vue là, le film est une relativement bonne surprise. Cluzet a un jeu plutot épuré, on ne le voit finalement que très peu "bourré" ou en petage de plombs ou autre, et ça donne un peu de profondeur à son personnage, evitant ainsi un coté "too much" dans le mélo.

Est-ce pour autant que le film est une grande réussite ? Pas vraiment... D'une part parce que c'est qd même très chiant (1h45 qu'on sent BIEN passer), qu'on a droit à tous les passages obligés attendus, que les persos secondaires sont qd même pas formidables, qu'on évite soigneusement certaines questions physiques (le mec, alcoolique au dernier degré fait une cure et on le voit pas être en manque une seule fois !!!) pr s'attarder bp plus sur l'aspect psychologique. Alors de temps à autre, une discussion ou une scène fait mouche et arrive à nous émouvoir. Le perso de M.Thierry notamment est plutot touchant dans sa déchéance et son aspect "suicidaire" abordé assez justement. Celui de M.Vuillermoz aussi, a quelques jolis moments. Mais bon, au final aucune surprise ne vient perturber vraiment cette petite mécanique de film qui fait bien sagement tout ce qu'on attend de lui. Et une fois le film achevé, on a qd meme l'impression de qque chose d'un peu creux, assez vain et qu'on oubliera bien vite.
"Alors que la plupart des choses finissaient par m'ennuyer, la vodka jamais." (Errol Flynn)

Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 12 invités