Un aller sans retour - Ronnie Rondell Jr - 1987

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Mike Hunter
Bruno Mattei
Bruno Mattei
Messages : 112
Inscription : 13 juil. 2014, 01:18
Contact :

Re: Un aller sans retour - Ronnie Rondell Jr - 1987

Messagepar Mike Hunter » 30 mars 2018, 21:36

Vu les réactions sur le thread du Bagarreur, j'ai acheté ce film avec le personnage de Randy le Ferrailleur qui semble en avoir marqué certains sur ce forum...

Après visionnage du bousin, je ne dirai qu'une chose:
RANDY LE FERRAILLEUR EST DIEU!
:ulf: :ulf: :ulf: :pimp: :pimp: !chantier: !chantier: !chantier: !chantier: :chenille; :chenille; :chenille;

La première partie est assez chiante, malgré quelques trucs sympas: Branscombe RICHMOND surjoue comme un malade, la première scène avec la course-poursuite est excellente dans son nawak et Wings HAUSER échoue pathétiquement à créer un perso de mâle alpha tant il apparait surtout comme un gros con. ça fait du spectacle, mais on s'emmerde plus qu'autre chose.

Par contre, dès que Randy arrive, ça bascule dans le nawak total. A côté, John MATRIX dans Commando c'est une putain de mauviette! John MATRIX, c'est le genre à envoyer ses gosses à l'école au lieu de leur apprendre à manier un AK-47 ou à miner une route! C'est dingue comment l'acteur a une présence qui efface totalement Wings HAUSER qui est censé être le héros du film. On le voit pas tant que ça à l'écran (20-25 minutes à tout casser!) mais il défonce tout! Déjà dans Le Bagarreur, il l'était l'adversaire de BRONSON qui en imposait le plus!

Image
Face à Roger MOORE dans L'Equipée du Cannonball

Dans la vraie vie, l'acteur devait pas être très éloigné des personnages qu'il a incarné: il a été parachutiste dans l'armée américaine et a combattu en Corée où il a été deux fois médaillé.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 4142
Inscription : 22 mars 2006, 20:18
Contact :

Re: Un aller sans retour - Ronnie Rondell Jr - 1987

Messagepar Nicolas » 01 avr. 2018, 11:16

Le movie Wonkley par excellence!
"le couloir Rosenthalien catalyse la quintessence freudienne du vide dans son cul" Meltingman, avril 2009.

Avatar de l’utilisateur
Basculo Cui Cui
John Milius
John Milius
Messages : 16157
Inscription : 29 avr. 2005, 19:10
Localisation : a la plage

Re: Un aller sans retour - Ronnie Rondell Jr - 1987

Messagepar Basculo Cui Cui » 07 mai 2020, 20:41

le plus beau film du monde [inlove] :priere: :metaleux:

Image


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 31 invités