Nosferatu, fantôme de la nuit - Werner Herzog - 1978

Du Praxinoscope au DCP
Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6849
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25

Nosferatu, fantôme de la nuit - Werner Herzog - 1978

Messagepar Jeremie » 28 avr. 2008, 18:13

Image

L'affiche pèse autant que le Demeter quand même :gourbenj:

Oui bon, revu l'autre jour sur le Sat et un peu dubitatif face à ce spectacle aussi fascinant que résolument inégal.
Pour ce qui est de la lenteur c'est une chose : je suis bien rentré dans le trip de Herzog, avec toutes ces belles images évoquant les peintures de Friedrich et le surréalisme qui vient du froid. Château en ruine, plaines embrumées, ville desolée infestée de rats ou l'on festoie...c'est quand même un pur délice.

Et après c'est moins top : Herzog est tenté par le ridicule et le grotesque (les scènes ou Nosferatu cavale comme un débile dans la ville), Adjani se croit dans une pièce de Corneille, le film est entièrement calqué sur la version de Murnau...
Et sinon il y a Topor qui fait le mariole et Kinski avec sa tête de rat, ainsi qu'un score magique...alors disponible en version complète voilà seulement quelques années.

L'intro :shock: :shock:
[youtube]<object width="425" height="355"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/AxE4yITfRLo&hl=fr"></param><param name="wmode" value="transparent"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/AxE4yITfRLo&hl=fr" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" width="425" height="355"></embed></object>[/youtube]

Un grand film curieux...

Avatar de l’utilisateur
Guillaume Tell
Jess Franco
Jess Franco
Messages : 780
Inscription : 30 janv. 2006, 19:11
Localisation : sur mon vélo

Re: Nosferatu, fantôme de la nuit - Werner Herzog - 1978

Messagepar Guillaume Tell » 02 mai 2008, 19:57

Alors même que j'adorais Isabelle Adjani à l'époque (Possession, Un été meurtrier, ...), j'étais resté bien surpris de sa prestation ahurie par moments, et par trop convaincu par l'ensemble que j'avais trouvé assez laid. :(

PS: vu qq années après sa sortie à la Cinémathèque suisse
- J'ai des envies d'voyages... L'Océanie, Bora-Bora, les vahinés... Tu connais ?
- Pourquoi ? Tu veux m'emmener ?
- On n'emmène pas des saucisses quand on va à Francfort.

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6674
Inscription : 28 avr. 2005, 22:22

Re: Nosferatu, fantôme de la nuit - Werner Herzog - 1978

Messagepar Kerozene » 03 mai 2008, 12:56

Vu à la Cinémathèque suisse également, en 1992 lors de leur cycle "vampire" à l'occasion de la sortie du Dracula de Coppola.
Peut-être qu'on s'est croisé à ce moment :crazymeuh:

Sinon j'aime bien, mais c'est quand même un peu casse burne sur la longueur.
Image

Avatar de l’utilisateur
El rectificador
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 1209
Inscription : 25 oct. 2005, 17:26
Localisation : Au comptoir...
Contact :

Re: Nosferatu, fantôme de la nuit - Werner Herzog - 1978

Messagepar El rectificador » 03 mai 2008, 14:51

Beaucoup trop lent pour moi...
Mais bon c'est un concept donc tout à fait respectable...
El rectificador della muerta y dell'amore
Image

Avatar de l’utilisateur
Guillaume Tell
Jess Franco
Jess Franco
Messages : 780
Inscription : 30 janv. 2006, 19:11
Localisation : sur mon vélo

Re: Nosferatu, fantôme de la nuit - Werner Herzog - 1978

Messagepar Guillaume Tell » 03 mai 2008, 18:00

Kerozene a écrit :Vu à la Cinémathèque suisse également, en 1992 lors de leur cycle "vampire" à l'occasion de la sortie du Dracula de Coppola.
Peut-être qu'on s'est croisé à ce moment :crazymeuh:

Sinon j'aime bien, mais c'est quand même un peu casse burne sur la longueur.


wouah, la précision du souvenir, tout ça se mélange tellement dans ma petite tête. T'as gardé le bulletin de la Cinémathèque?

Croisé sûrement, j'en ai vu plus d'un dans la série :crazymeuh:
- J'ai des envies d'voyages... L'Océanie, Bora-Bora, les vahinés... Tu connais ?

- Pourquoi ? Tu veux m'emmener ?

- On n'emmène pas des saucisses quand on va à Francfort.

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6674
Inscription : 28 avr. 2005, 22:22

Re: Nosferatu, fantôme de la nuit - Werner Herzog - 1978

Messagepar Kerozene » 03 mai 2008, 22:24

Je me souviens de l'année parce que c'était en parallèle de la sortie du film de Coppola...
Je m'en étais bouffé une bonne grosse série également, plein de Hammer, Le Bal des vampires, Blacula et je ne sais plus quoi... C'était bien :)
Image

Avatar de l’utilisateur
Léo
Mario Bava
Mario Bava
Messages : 2831
Inscription : 11 mai 2005, 18:24

Re: Nosferatu, fantôme de la nuit - Werner Herzog - 1978

Messagepar Léo » 25 juil. 2020, 18:45

Vu à la Filmothèque. Belle copie 35mm mais vf pas top. Et putain qu'est-ce que c'est chiant ! :shock:

La mise en scène de Herzog est soignée mais j'ai pas trouvé ça particulièrement beau, atmosphérique ou poétique... L'ennui a pris le dessus et j'ai vraiment senti les 1h45 passer. Sinon j'arrive toujours pas à savoir qui de Adjani ou de Topor joue le plus abominablement mal, à croire qu'ils faisaient un concours.

Chouette musique malgré tout et les trop rares apparitions de Kinski relèvent un peu le niveau. C'est toujours ça de pris mais je suis pas loin d'avoir détesté ! :D

Avatar de l’utilisateur
Jeremie
Gens Poutre
Gens Poutre
Messages : 6849
Inscription : 07 avr. 2008, 13:25

Re: Nosferatu, fantôme de la nuit - Werner Herzog - 1978

Messagepar Jeremie » 25 juil. 2020, 19:08

J'ai toujours des images sublimes qui me ramènent au film : l'introduction avec les momies de Guanajuato, l'arrivée dans les Carpathes avec ce passage du jour à la nuit, la danse macabre...et puis en même temps à chaque fois que je le revois, je me dis que tout ce qu'il y a autour ne fonctionne pas vraiment :D Un ratage assez fascinant (ou avec des fulgurances, c'est selon).

Avatar de l’utilisateur
burialoftherats
Sparkling Peach
Sparkling Peach
Messages : 1934
Inscription : 25 avr. 2006, 15:17

Re: Nosferatu, fantôme de la nuit - Werner Herzog - 1978

Messagepar burialoftherats » 04 août 2020, 01:43

L'un de mes films preferes....
Des le debut avec la musique lugubre de Popol Vuh, puis son ambiance de cauchemar éveillé poétique, je ne m'en lasse pas...


Revenir vers « Cinoche »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités