Fyre - Netflix 2019

Le forum de la télévision
Avatar de l’utilisateur
Lord Ruthven
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 7343
Inscription : 18 août 2005, 20:19

Fyre - Netflix 2019

Messagepar Lord Ruthven » 04 mai 2020, 14:59

Par les producteurs de Tiger King (enfin le contraire: Tiger King est par les producteurs de Fyre)

Image


Vous n'avez jamais entendu parlé du Fyre Festival ? Vous faites partie des chanceux qui n'y n'ont pas mis les pieds. Et il y a peu de chance que vous vous rendiez à la prochaine édition.

Nous sommes en 2017. Billy, un jeune entrepreneur ambitieux, s'est enrichi avec un système de carte de crédits pour jeunes branchés. Un truc noir, classieux et qui fait bien du bruit quand on la claque sur un comptoir.
Billy veut passer à la vitesse supérieur. Il s'associe avec un rappeur connu mais pas trop -Ja Rule- avec une idée folle : créer un festival pour riches. Bonne musique, bonne bouffe, luxueuses villas, arrivée en jet privé, yachts privatifs, le tout pour le prix d'un billet...cher, mais on s'en fout, c'est des riches.

Image


L'histoire débute plutôt bien. Billy achète une île des Bahamas appartenant à Pablo Escobar (!), booke tout un tas de groupes (Major Lazer, Blink 182...), tourne des pubs remplies de mannequins et de ciel bleu qui elles-même inondent twitter, facebook et autres...Que l'île soit une bande de sable sans eau courante devient très accessoire.

Petit à petit, les premiers problèmes arrivent. Le festival change d'île, les partenaires refusant finalement d'être associé au nom d'Escobar. Un associé de Billy relativise : au moins celle-ci a le tout à l'égout. Les structures sont montées à la va vites avec une armée de main d'oeuvre locale. On sollicite à l'arrache les propriétaires de jolies maisons pour réquisitionner leurs demeures. Billy déploie des trésors d'imagination pour récolter des fonds. Ja Rule assure la promo.

Rapidement, il devient évident que ce culbuto est éphémère et que les prestations annoncées ne seront pas au rendez-vous. Loin s'en faut.

Pendant que Blink 182 annule prudemment sa prestation, les villas annoncées se transforment en tentes humanitaires, le traiteur retenu pour nourrir luxueusement 6000 personne rend son tablier et l'argent semble tomber dans un puits sans fond. Tout le monde hurle à Billy qu'il faut tout annuler. Balek, Billy y va.

Le jour J arrive. Pendant que les avions aterrissent avec les premiers festivaliers (dans des charters, en lieu et place des avions privés), les ouvriers finissent de monter les tentes, les toilettes de chantier et les casiers-consignes.

L'après-midi du jour 1 ne se déroule pas si mal, Billy ayant la bonne idée d'abreuver tous le monde de musique et d'alcool. Le soir venu, c'est une autre ambiance : livrés à eux-mêmes, les festivaliers découvrent leur campement. Tout le monde n'aura pas de toit au dessus de la tête. La recherche d'une tente libre vire à la foire d'empoigne.
Le jour venu ne calme pas l'ire. Effarés, les participants constatent en temps réels que le beau buffet de sushi s'est transformé en un sandwich au fromage digne du pire wagon SNCF. L'un d'eux en tweetera une photo légendaire de ce triste panier repas, sonnant le glas d'un Fyre Festival qui ne pouvait de toute façon que mal se finir.

En coulisse, l'organisation va de malaise en malaise, pendant que Billy disparaît mystérieusement. A la horde des fâchés s'ajoutent les ouvriers, qui sentant le vent tourner, exigent d'être payés (ce qu'ils ne seront jamais).

Dans une ambiance digne de la Nuit des Morts Vivants, ce qui reste de l'organisation fini par s'enfuir en cachette, de peur de se faire casser la gueule, (scène ahurissante où le n°2 du festoche avoue avoir échanger ses vêtements pour ensuite se cacher dans un coffre de voiture), pendant que sur site, la situation vire à la catastrophe sanitaire, les festivaliers se retrouvant parqués dans un aéroport sans eau ni nourriture.

Au final, le Fyre festival est officiellement annulé en dernier recours et la justice rattrape Billy, qui a mythonné tout le monde sans payer personne.


Le mot de la fin est un bon résumé de cette histoire nulle : " si des riches sont prêt à payer des milliers de dollars pour voir Blink 182...c'est finalement darwinien"

Image

Avatar de l’utilisateur
burialoftherats
Sparkling Peach
Sparkling Peach
Messages : 1932
Inscription : 25 avr. 2006, 15:17

Re: Fyre - Netflix 2019

Messagepar burialoftherats » 06 mai 2020, 06:04

Beaucoup aime ce docu sur un mega scam a youtuber et influenceurs hihihi

Avatar de l’utilisateur
Prodigy
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 7349
Inscription : 10 mai 2005, 21:01
Localisation : avec mon ptit Harry !

Re: Fyre - Netflix 2019

Messagepar Prodigy » 12 mai 2020, 11:36

Un des rares docu où quand tout vire à la catastrophe en fait t'es content :D

Avatar de l’utilisateur
Kerozene
Paul Verhoeven
Paul Verhoeven
Messages : 6674
Inscription : 28 avr. 2005, 22:22

Re: Fyre - Netflix 2019

Messagepar Kerozene » 12 mai 2020, 13:54

Bien aimé égaement.
Il y a également "Fyre Fraud" sur Hulu - est-ce que qqn a vu et peut comparer les deux?
Image


Revenir vers « L'œil du cyclone »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 17 invités